Vols et prévention & Plans locaux de prévention | 13 Septembre 2017

Ecoles et autres lieux accessibles au public : comment contrôler les accès ?

© CRR-OCW

Comment éviter les intrusions malveillantes dans son établissement ? Question essentielle pour tout responsable de la sécurité d’une école qui voit chaque jour entrer et sortir des centaines d’élèves, fournisseurs, etc. En effet, les établissements scolaires et extrascolaires (complexes sportifs ...) sont souvent caractérisés par un nombre important de locaux, éventuellement répartis en plusieurs bâtiments. Par conséquent, le contrôle des allées et venues peut s’avérer très délicat. Voyons aujourd’hui comment améliorer la sécurité de ces établissements par un contrôle efficace de leurs voies d’accès. 



Canaliser l’accès à l’établissement


L’accent doit principalement être mis sur la dissuasion de l’accès au bâtiment par des personnes malveillantes. Plus particulièrement :

-  on veillera à limiter le nombre de points d’entrée à partir de l’extérieur et ce, afin d’assurer et de faciliter le contrôle de l’ensemble des personnes qui pénètrent dans l’établissement ;

-  si la vie de l’établissement est rythmée par des horaires fixes (telle une école), on maintiendra les portes d’accès fermées durant les heures d’activités pour ne les ouvrir qu’au début et à la fin de celles-ci. 



Renforcer le contrôle social


Une surveillance minimale de l’entrée de l’établissement, couplée à un accueil des visiteurs, permet d’accroître le contrôle social et de limiter le risque de voir apparaître des visiteurs non désirés. 


Présence d’un collaborateur de l’établissement 
à la porte d’entrée lorsque celle-ci est ouverte de manière à contraindre naturellement le visiteur à s’annoncer. Cette surveillance pourra également s’exercer en exploitant la disposition des lieux : une salle fréquentée par le personnel de l’établissement (secrétariat, salle des professeurs,...) peut offrir un contrôle visuel direct sur la porte d’entrée principale.


Sensibilisation des membres du personnel à l’accueil
des visiteurs. Au travers de quelques questions (Puis-je vous aider ? Vous cherchez quelque chose ?...), le collaborateur apportera non seulement un confort supplémentaire aux visiteurs de bonne foi mais en plus il dissuadera les personnes malveillantes, soucieuses d’agir dans l’anonymat, de s’aventurer plus loin dans l’établissement. 


Développer des contacts avec le voisinage. Les voisins de l’établissement peuvent en effet exercer une surveillance passive très utile en dehors des heures d’ouverture. On leur communiquera alors utilement les coordonnées de la personne à qui les voisins peuvent s’adresser s’ils constatent des situations suspectes.

 

Dispositifs empêchant les intrusions durant les heures de fermeture


L’établissement est évidemment très vulnérable pendant les heures de fermeture. Aussi le placement d’une clôture, idéalement de 2,5 mètres de hauteur, autour de l’établissement permet de rendre difficile le vol de matériel lourd ou volumineux. Cette clôture doit être munie d’un système anti-escalade, sans pour autant être opaque pour permettre un contrôle social à partir de la voirie.


Ensuite, la mise en place d’un bon système d’alarme, dont les détecteurs sont placés en des endroits stratégiques, incitera plus rapidement le voleur potentiel à rebrousser chemin. Ce système devra bien évidemment être programmé pour fonctionner en dehors des heures d’ouverture, et notamment de manière permanente durant les longues périodes de fermeture de l’établissement (vacances, jours fériés et dimanche,...). 


Enfin, rappelons l’importance d’une sécurisation des portes d’entrée extérieures et des fenêtres du rez-de-chaussée, ainsi que de celles des étages aisément accessibles : fenêtres situées par exemple près d’une canalisation d’évacuation des eaux qui peut facilement être escaladée.
 



Dans un prochain article, nous examinerons un autre aspect essentiel de la sécurisation d’un établissement fréquenté par un large public, à savoir la bonne gestion des clés de celui-ci.



 A. P. et Christian Arnould

 

Article précédent : Comment sécuriser les établissements scolaires


Lire aussi: http://besafe.be

|

« Retour à la page précédente


 

 

 

Newsletter

Je m'inscris !