Prévention accident/incendie | 9 Août 2017

Un extincteur pour maîtriser de petits incendies à la maison

© Patrick Decorte

Lorsqu’un incendie naissant se déclare dans votre maison, vous devez agir rapidement et limiter ainsi l’extension du sinistre et les dégradations. A l’aide d’un extincteur, vous pouvez maîtriser de petits feux avant qu’ils ne prennent de l’ampleur. Reste à savoir quel extincteur choisir, où le placer et comment l’utiliser. C’est ce que nous allons voir dans deux articles successifs.



Quel modèle choisir ?



Le modèle choisi dépend de la classe du feu, indiquée sur l’extincteur par un pictogramme.


Classe A = matières solides, généralement de nature organique et dont la combustion se fait avec la formation de braises (bois, papier, textile, carton) ;

Classe B = les liquides ou solides liquéfiables (alcools, huiles, graisses, peinture) ;

Classe C = les gaz (gaz de ville, méthane, butane, propane) ;

Classe D = les métaux (aluminium, sodium, potassium, phosphore, magnésium);

Classe F = les auxiliaires de cuisson (huiles et graisses de friteuse, ...).



Une fois déterminée la classe de feu à risque en fonction du lieu visé, cuisine ou garage par ex., reste le choix de l’extincteur :

- L’extincteur à eau (avec additif) est indiqué pour les feux de classe A et B. Pour les feux de classe B, seulement s’il est à mousse ou utilisé en pulvérisation ;

- L’extincteur à poudre est indiqué pour les feux de classe A, B, et C. Il est indiqué (voir référence) pour les habitations et une classe C est un meilleur choix si le domicile est équipé de gaz ;

- L’extincteur à gaz carbonique est indiqué pour les feux de classe B et les feux en présence d’électricité car le gaz carbonique est un meilleur isolant électrique que l’air. Si le gaz carbonique ne laisse pas de trace (la neige se sublime rapidement à la température ambiante), il est cependant très froid et peut occasionner de dommages sur des circuits imprimés très chauds.
Il doit être manipulé avec précaution car le jet de gaz froid (-70°C) peut occasionner des brûlures superficielles de la peau par déshydratation rapide.



Vérifier la conformité et le poids



L’extincteur qui dispose du «label BENOR» offre les meilleures garanties de qualité et de performance. Benor est la marque belge de conformité pour les produits. La liste des extincteurs certifiés BENOR est disponible sur http://www.apragaz.com/(organisme de certification) et BENOR ANPI sur http://www.anpi.be/


Le poids de l’extincteur est fonction de l’importance du brasier qu’il peut éteindre. Cependant, il faut aussi tenir compte de la manipulation facile de celui-ci par un non-professionel. On privilégie donc les extincteurs de 6 Kg ou équivalents. Pour les professionnels de l’incendie, les modèles plus gros (9 ou 12 Kg) sont privilégiés.



Prochain article : Un extincteur à la maison : mode d’emploi !



Sandrine Mathen, Secouriste
Jean-Paul Charlier, Commandant Services Incendie er



Avec la collaboration d’ANPI



Lire aussi: https://www.besafe.be/fr/conseils

|

« Retour à la page précédente


 

 

 

Newsletter

Je m'inscris !