TOP NEWS

.
.

NEWS

Comment se déroule une écoute téléphonique ?

Dûment encadrées par la loi du 6 janvier 2003 sur les méthodes particulières de recherche (MPR), les écoutes directes sont effectuées par le système central d'interception technique ou CTIF, dont l'exploitation est confiée à la National Technical Support Unit (NTSU), une unité spécialisée de la police fédérale.

Les écoutes téléphoniques, un outil indispensable pour les enquêtes d’envergure

Créé en 2003 – moins de deux ans après les attentats sur les Twin Towers –, le système central d'interception technique (Central Technical Interception Facility ou CTIF) de la police fédérale effectue une moyenne de 400 écoutes par mois (3.603 en 2007, 4.881 en 2008). Coût annuel des écoutes : 4 millions d’euros, auxquels il convient d’ajouter 17 millions pour couvrir les frais de justice, l'enregistrement du trafic téléphonique entrant et sortant, l'activation de l'écoute, l'observation et l'identification des numéros suspects, etc.

La consommation d'amphétamines n'est pas sans risques

Au niveau mondial, les amphétamines sont, avec l’ecstasy, les drogues illicites les plus répandues après le cannabis. La majorité de ces drogues de synthèse sont produites en Europe où près de 80% de tous les laboratoires d’amphétamines ont été recensés en 2006. Les saisies d’amphétamines en Europe concernent essentiellement les Pays-Bas, la Pologne et la Belgique et, dans une moindre mesure, l’Estonie et la Lituanie. Le sud-est de l'Asie est également un gros producteur de méthamphétamine.

Federal Bureau of Investigation ou FBI

Le FBI est en réalité le principal service de police fédérale compétent pour tous les territoires des Etats-Unis. Il bénéficie en outre de compétences élargies et constitue dans le même temps, un véritable service de renseignement et de sécurité intérieure.
Il est bon de préciser que les Etats-Unis disposent de pas moins de 15 agences de renseignement en tout, dont les attributions se chevauchent parfois.

La sécurité des tunnels du réseau routier transeuropéen

Les longs tunnels routiers sont des espaces de circulation très particuliers où le risque zéro n’existe pas. Lorsqu’ils abordent un tunnel, les automobilistes doivent rapidement adapter leur conduite en conséquence (phares, vitesse, distance entre véhicules, signalisation spécifique, etc.), leur information est donc primordiale, de même que la surveillance et l'organisation des secours.