Le phénomène des Go-Fast routiers

L’acheminement de substances illicites par voie terrestre est effectué en Europe soit en grosse quantité par des camions (en général), soit en go slow autrement dit en petites quantités dissimulées dans des caches aménagées de véhicules de tourisme ou des camping-cars conduits par des familles, si possible avec enfants, ou par des retraités, soit enfin par des go fast dans des voitures puissantes transportant en vrac un chargement important.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.