Soutenir les spécialistes de l’aide psychosociale

Les professionnels de l’aide ne sont pas épargnés par les questions que suscitent certaines situations douloureuses (viols d’enfants, maltraitance, crimes odieux, etc.). Comment ajuster sa relation envers autrui et redonner sens à sa vie, à son engagement professionnel d’aide ? On le sait, outre que la souffrance et le plaisir sont des vécus subjectifs, cela requiert du temps, un questionnement sur soi et des échanges avec autrui.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.