Dépendance aux jeux de hasard et d’argent : l’ado est-il vulnérable ?

Les jeux de hasard et d’argent sont interdits aux mineurs d’âge. Or en Belgique et partout dans le monde, des études montrent non seulement que les jeunes jouent pour de l’argent mais que leur dépendance au jeu est en moyenne 2 à 4 fois plus fréquente que chez les adultes.


La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.