Briser le cercle vicieux de la violence conjugale

Dans les moments de crise, lorsque la violence existe au sein du couple, l’agresseur ne perd pas le contrôle de lui-même mais tente plutôt de prendre le contrôle de son (sa) partenaire. Bien souvent, le partenaire pardonnera finalement l’acte violent. Pourquoi ? Que faire ?

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.