Pourquoi devient-on acheteur compulsif ?

Comparable à une addiction aux drogues ou à l’alcool, l’achat compulsif amène à acheter beaucoup, fréquemment, et ce dont nous n’avons pas besoin. Il touche entre 3 et 7% de la population européenne. Les dépenses mènent tôt ou tard à une situation économique difficile et, dans certains cas, à voler, escroquer ou se prostituer.

 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.