La prise en charge d'un intervenant traumatisé est spécifique !

La vie d’un policier, pompier, secouriste est jalonnée d’incidents graves, notamment dans leur impact psychologique sur l’intervenant. Distinguer la prise en charge de personnels choqués mais non-traumatisés de celle destinée à des professionnels traumatisés est fondamentale. 


La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.