Match de football sécurisé : le supporter y contribue !

Les comportements inappropriés de certains supporters peuvent mettre en danger les autres personnes présentes dans le stade. Les conseils à suivre pour assister à un match en toute sécurité et les actions préventives des clubs et autorités.

 

A quels comportements faut-il être attentif ?  

Comme pour tout rassemblement de foule, les règles de vivre-ensemble et de respect sont essentielles au bon déroulement d’un match de football et s’appliquent à tous les acteurs : les supporters, les joueurs, les membres de staff et même les arbitres. 

Les supporters peuvent contribuer à une véritable ambiance festive, à condition de :

  • En arrivant au stade, attendre calmement que l’accès soit autorisé par un steward ;
  • Dans l’enceinte du stade, s’installer uniquement dans la zone mentionnée sur le ticket ;
  • Respecter toutes les directives en matière de sécurité provenant des stewards ou de toute autre personne compétente (responsable de la sécurité, services de police ou de secours) ;
  • Encourager positivement son équipe ;
  • Faire preuve de fair-play envers l’adversaire.

En revanche, les comportements suivants sont prohibés :

  • Jeter des objets sur le terrain, dans les tribunes ou aux abords du stade ;
  • Inciter, par des cris ou des supports tels que des banderoles, à la haine ou aux coups et blessures à l’égard des supporters adverses, joueurs, arbitres, etc. ;
  • Escalader les dispositifs de séparation des supporters (murs, grillages) ;
  • Pénétrer dans des zones interdites au public (terrain de jeu, zone neutre, locaux de services) ;
  • Utiliser des objets pyrotechniques (fumigènes, pétards, feux d’artifice), dans le stade ou aux abords, ainsi que lors de déplacements organisés de supporters.

 

Informer et sensibiliser

Le règlement d’ordre intérieur de chaque club précise notamment les attentes à l’égard des comportements des supporters. Dès qu’il est en possession d’un titre d’accès valable, le supporter s’engage de facto à respecter le règlement en vigueur dans le stade où il se rend (match à domicile ou en déplacement). Peu de supporters prennent cependant l’initiative de s’informer. Pour y remédier, les instances footballistiques s’efforcent de les sensibiliser.

La Pro League considère que le football est un levier d’action adéquat pour créer un impact positif sur la société par le biais des supporters. Elle développe ainsi des projets visant à changer les comportements des supporters en matière de sécurité dans les stades mais aussi sur des thématiques plus larges telles que la diversité (plan de lutte contre la discrimination et le racisme), la tolérance ou même récemment la santé.

Les clubs, en tant que principaux responsables de la sécurité dans leurs stades, sont à l’origine de projets spécifiques, tel que « Ne tombez pas dans le panneau ! » récemment initié par le Royal Charleroi Sporting Club et la Ville de Charleroi. Vu la méconnaissance des comportements inadéquats dans le chef de nombreux supporters, plusieurs panneaux présentent de manière ludique et positive le règlement d’ordre intérieur à l’entrée du stade. Le projet vise à diminuer le nombre de transgressions du règlement et améliorer de ce fait l’image du club.

 

Sanctionner si nécessaire

Depuis 1998, la « loi Football » permet de sanctionner les comportements inappropriés dans les stades au terme d’une procédure administrative rapide. Cette balise légale doit permettre aux matches de football de redevenir une fête agréable et familiale pour les 99% de « bons » supporters, sans aucune crainte pour leur sécurité. Si l’objectif est de réprimer le comportement du supporter problématique, il est surtout aussi préventif : on appréhende l’incident isolé avant que cela ne dégénère.

Le champ d’application de la loi évolue par ailleurs et s’adapte aux réalités du football. A l’heure actuelle, la loi Football concerne les matches internationaux et nationaux (c-à-d les matches joués à un autre niveau que provincial) et s’applique à toute personne âgée de 14 ans minimum. Certains types de comportement sont passibles de sanctions, qu’ils surviennent dans le périmètre du stade ou sur l’ensemble du territoire avant/après le match.

Sur base d’un procès-verbal de police et en fonction de la gravité des faits, le supporter se voit adresser un avertissement ou est condamné à une amende administrative entre 250 € et 5.000€ et/ou une interdiction de stade de 3 mois à 5 ans.

 

Les dangers de la pyrotechnie

Le SPF Intérieur-Cellule Football constate que depuis 2015, les engins pyrotechniques (fumigènes, pétards, feux de Bengale) sont de plus en plus utilisés par les supporters, en dépit de l’interdiction et des risques qui y sont liés. Alors que ces derniers mois, la grande majorité des matches se sont déroulés sans public, des dizaines de cas ont encore été recensés aux alentours des stades.

Le danger est pourtant bien réel pour les utilisateurs mais aussi pour tous les autres supporters, stewards, joueurs. En raison de l’absence de distance de sécurité, le matériel pyrotechnique peut causer de graves brûlures ou endommager l’ouïe à vie, des supporters en ont fait les frais à plusieurs reprises. Les infrastructures, terrains de jeu et même des bus de joueurs ont également subi des dommages importants.

Bien que la pyrotechnie, aux yeux supporters, fasse partie intégrante du folklore sportif et participe à créer une ambiance de match spectaculaire et unique, les autorités ont décidé d‘intensifier la lutte contre les jets de fumigènes afin que les matches puissent se dérouler en toute sécurité.
D’une part, un avant-projet de loi (modifiant la « loi Football ») prévoit une approche plus ferme et plus large de la problématique : sanctions plus sévères pour les contrevenants, et interdiction élargie à 48h avant/après match pour couvrir notamment les entraînements et les déplacements de joueurs. D’autre part, la Pro League, l’Union Royale Belge de Football et les clubs décourageront de manière proactive l’utilisation d’engins pyrotechniques par les supporters.


Lire aussi :
Free fight : bienvenue dans le hooliganisme 2.0 !
Football et supporters violents : Ultras vs Hooligans
Hooliganisme : un jeu avec des règles ?
Supporters violents : la guerre des sides et la loi football
Football et sécurité : profession «spotter»
Les violences dans le football belge de plus en plus sous contrôle


Delphine CHARLOT
Licenciée en criminologie
Direction Prévention et Sécurité, Ville de Charleroi


Sources :

Loi du 21/12/1998 relative à la sécurité lors des matches de football :
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&cn=1998122140&table_name=loi

Besafe – Conseils de sécurité aux supporters : https://www.besafe.be/fr/themes-de-securite/football/ii-volet-supporters/conseils-de-securite