Innover pour lutter efficacement contre la criminalité transnationale

Les économies du Nord représentent les plus grands marchés pour les biens et services produits par l’activité criminelle du Sud, souligne Antonio Maria Costa, le directeur de l’Office des nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), à l’occasion de la parution du rapport The Globalization of Crime : a Transnational Organized Crime Threat Assessment (TOCTA).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.