Cybercriminalité : Europol estime que les menaces s’amplifient

Le rapport d'Europol 2017 sur la cybercriminalité insiste sur la croissance inquiétante de ce phénomène. Ce rapport annuel, dénommé iOCTA, met en évidence l’usage de plus en plus important des rançongiciels, la vulnérabilité de l'Internet des objets (iOT), les cyberattaques «quotidiennes» contre des infrastructures critiques de moindre importance, et le succès de la fraude par carte non présente (CNP).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.