Criminalité économique, financière, informatique

NEWS

Victime de phishing, que faire ?

Les usurpations d’identité (phishing) via les réseaux sociaux, de type Facebook ou Twitter, sont en forte augmentation depuis quelques années. Exploitant la popularité de certains sites de célébrités (stars du football, ...), les cybercriminels ont saisi l’opportunité qu’ils représentent pour s’accaparer frauduleusement de vos données sensibles.

Les trafics de la mafia israélienne à l’international

Depuis avril 2014 se déroule devant le tribunal de district de Tel-Aviv le procès d’Eytan Haya, une vieille gloire de la pègre israélienne inculpé pour racket, violences, blanchiment et association de malfaiteurs. Agé d’une soixantaine d’années, Haya a déjà passé de nombreuses années derrière les barreaux.

Israël malade de ses organisations criminelles

«Dans nos rues». Tel est le titre du long dossier sur l’insécurité et sur les organisations criminelles israéliennes que publiait le 7 mars 2014 le Yediot Aharonot, le principal quotidien de l’Etat hébreu. Un réquisitoire accablant puisque les attentats mafieux et les règlements de compte à coups de grenades –voir de roquettes antichars- se sont multipliés au cours de ces derniers mois.

Réseaux Wi-Fi publics : pas sans risques !

Il est de plus en plus facile de surfer sur Internet dans les espaces publics. Les gares, les hôtels et autres établissements ouverts sont en effet nombreux à s'équiper de réseaux Wi-Fi publics. Mais cela ne va pas sans risques, loin s’en faut. Un minimum de précautions permettra de les éviter.

Smartphones : une vigilance permanente pour plus de sécurité

Le smartphone est sans aucun doute devenu notre outil du quotidien. Bien au-delà de la communication, ses fonctionnalités nous amènent de plus en plus à y stocker des données privées et professionnelles. De fait, les menaces qui pèsent sur ce petit ordinateur de poche se sont diversifiées. Mais en prendre conscience, c’est déjà commencer à s’en prémunir.

Contrefaçon, détenteurs de droits et douanes : quel cadre légal ?

Face au fléau qu’est la contrefaçon, la douane joue un rôle important. En vertu d’un règlement européen applicable à tous les Etats membres de l’Union européenne, les services douaniers sont compétents en cas d’importation, d’exportation ou de réexportation de marchandises de contrefaçon et de marchandises pirates. Ils sont également habilités à intervenir sur le territoire national.