Petite délinquance

NEWS

Le sentiment d'insécurité et la victimation réelle des personnes âgées

De nombreuses enquêtes de victimation démontrent qu’il existe, chez les personnes de plus de 65 ans, un décalage entre les agressions physiques, les menaces ou injures effectivement subies et le sentiment d’être en insécurité. En effet, les données statistiques prouvent que les jeunes ont bien plus de risques d’être agressés que les personnes âgées (5 à 7 fois selon l’enquête française de l’INSEE en 2009) mais surtout que les risques importants encourus par les seniors relèvent essentiellement des accidents de la vie quotidienne (chutes au domicile, accidents de la route, tentatives de suicide, etc.).

Des parcs et espaces piétonniers rassurants pour les femmes

L’aménagement adéquat des lieux ouverts au public permet de diminuer le sentiment d’insécurité des individus. Dans la mesure où ce sentiment subjectif d’insécurité varie selon le genre, l’ASBL Garance a enquêté puis émis une série de recommandations concernant la conception et la gestion des espaces publics de manière à offrir un environnement plus sécurisant pour les femmes. Voyons aujourd’hui ses conseils en matière de mobilité piétonne et d’espace vert.

Des quartiers résidentiels et commerciaux sécurisants pour les femmes

Le caractère rassurant d’un espace public dépend en grande partie de son aménagement. En fonction de l'environnement physique et socio-économique, certains groupes d’individus sont plus enclins à ressentir un sentiment d’insécurité ou non. Parmi ceux-ci, on retrouve les femmes qui expriment, du moins lorsqu'on s'efforce de les questionner, leurs attentes bien spécifiques.