Petite délinquance

NEWS

Gérer les clés d’un établissement : des procédures rigoureuses

Sécuriser un établissement d’envergure tel une école, une académie ou un hall sportif n’est pas toujours chose aisée. Nous avons déjà eu l’occasion de rappeler certains principes importants à respecter pour améliorer cette sécurité (définir une politique, gérer l’accès aux bâtiments,…). Examinons aujourd’hui la question particulière de la gestion des clés. 

Etablissements scolaires : penser aussi à la sécurité !

Les établissements scolaires et extrascolaires (hall omnisports, piscine, académie de musique,…) peuvent être des endroits propices à la commission d’actes de délinquance les plus divers (graffiti, bris de vitre, racket, vol, incendie,…). En effet, ces types de lieux sont en général composés d’une multitude de locaux facilement accessibles, éventuellement répartis en plusieurs bâtiments. Ils font en outre l’objet d’un important va-et-vient de professeurs et d’élèves, de fournisseurs, de visiteurs, etc.

Bandes de jeunes : tous les groupes ne posent pas problème

Les jeunes gens ne traînent pas tous en rue et, ceux qui s’y trouvent, ne sont pas nécessairement sources de conflits. De manière générale, on peut distinguer quatre types de bandes de jeunes au sein de l’espace public. La typologie suivante a été établie par le bureau Beke, aux Pays-Bas, et a été utilisée par la police néerlandaise afin de réaliser une cartographie de ces groupements par «régions de police».

Matches de football : comportements recommandés et interdictions de stade

Les rencontres sportives, et les matches de football en particulier, sont des évènements qui peuvent être vécus de manière fort intense sur le plan émotionnel et par conséquent, constituer d’importants défis en matière de maintien de l’ordre. Depuis plusieurs années, la loi football canalise les comportements déplacés de supporters, notamment en leur infligeant des amendes ou une interdiction de stade.

Bruit excessif, nuisances sonores : bien réagir au départ !

Dans la foulée des articles précédents relatifs au bruit et aux nuisances sonores, posons-nous à présent la question de savoir quelle est la meilleure réaction à adopter lorsque le dérangement par le bruit est tel qu’il en devient insupportable ou qu’il contrevient tout simplement à une réglementation particulière.