Agression contre policier : le temps est compté, la distance aussi …

La plupart des policiers expérimentés affirment que les attaques dont ils peuvent être victimes s’effectuent très rapidement. Toutefois, on éprouve assez vite des difficultés lorsqu’il s’agit d’objectiver cette donnée. Mesurer les temps de réaction peut s’avérer pourtant utile au niveau de l’entraînement en maîtrise de la violence et en particulier dans les mises en situation les plus réalistes possibles, par exemple.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.