L’examen des violences corporelles : le rôle décisif du médecin légiste

Lorsqu’une personne porte plainte pour coups et blessures, elle doit faire l’objet d’un examen médical. Les conclusions émanant de cette expertise peuvent avoir des conséquences lourdes, tant pour la victime que pour l’auteur. Dans la pratique, le rôle du médecin légiste face aux violences corporelles subies par les victimes, peut souvent être décisif.


La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.