Focus sur l'échange international de données ADN

En juillet 2014, la Belgique a initié l'échange automatique international de données ADN avec un pays, à savoir les Pays-Bas. Aujourd'hui, sept ans plus tard, cette coopération avec 22 pays européens a déjà donné lieu à plus de 45.500 nouvelles concordances.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.