En rue, l’enfant ne perçoit pas les risques d’accident

En rue, l’enfant ne perçoit pas les risques d’accident

Dans la circulation, les enfants sont très vulnérables à cause de leur distraction, leur impulsivité, leur petite taille et le fait qu'ils n'ont pas la même perception des dangers qu’un adulte. Comment les rendre autonomes ? 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés de SecuNews.be. Vous pouvez cliquer ici pour souscrire à un abonnement.