A A A

Plus rare que les cambriolages traditionnels, le home-jacking s’en distingue aussi par son mode opératoire, le recours fréquent à la violence de la part des auteurs. Quelles sont les cibles potentielles, comment le prévenir et réagir si l’on en est victime ?

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.