Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Incendie

Les mesures de protection contre les risques d’incendie et d’explosion en tous lieux, les personnels/moyens spécialisés : pompiers, protection civile, etc.

  • La communication de crise – Qui est responsable ?

    En situation d’urgence, le Ministre de l’Intérieur et le Centre de Crise National au niveau fédéral, les Gouverneurs et les Bourgmestres aux plans provincial et local, sont les autorités chargées de la gestion stratégique de l’événement, y compris l’alerte et l’information de la population.

  • BE-Alert m’avertit personnellement en cas d’urgence !

    Le Système BE-Alert qui permet d'être averti en cas de situations d'urgence, sera désormais utilisé pour vous informer des mesures à prendre dans le cadre de la pandémie que nous traversons. Comment puis-je être alerté ? Que faire pour m’inscrire ?

  • Réquisitionner un citoyen ou ses biens en temps de crise, est-ce légal ?

    En temps de crise, par exemple épidémique, est-il légal de forcer un citoyen à collaborer avec les autorités dans le cadre de la distribution alimentaire ou de forcer une entreprise à mettre à disposition des locaux quand les hôpitaux sont débordés ou des masques en cas de pénurie ?

  • Mesures fédérales de confinement : sanctions en cas de non-respect

    Le 18 mars 2020, le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur a pris des mesures de confinement pour faire face à l’épidémie de coronavirus en Belgique. Un rappel de ces mesures contraignantes et les sanctions prévues pour les personnes qui ne les respecteraient pas.

  • La communication de crise : pourquoi et comment communiquer dans l’urgence ?

    Les situations d’urgence sont multiformes et par définition imprévisibles. La priorité est évidemment de les gérer de manière opérationnelle afin d’en limiter les conséquences négatives. Mais l’information de la population joue aussi un rôle important dans la gestion d’une crise. Les clés d’une communication réussie.

  • Présence de fumées : ventilez !

    Toute présence de fumée et, a fortiori lors d’un incendie, doit être vue comme un risque potentiel d’intoxication. Afin de diminuer le risque, la ventilation est un moyen facile, rapide et efficace pour y arriver. Comment procéder ?

  • Véhicules prioritaires : recommandations pour une meilleure sécurité

    Les conducteurs de véhicules prioritaires peuvent déroger à un certain nombre de règles du code de la route. Mais ce n'est pas sans risque et ils doivent faire preuve d'une extrême vigilance malgré les conditions stressantes liées à l'urgence. Quelques recommandations. 

  • Fumées dans une habitation : danger !

    Feu ouvert, appareil de chauffage, barbecue ou incendie, il faut éviter au maximum l’inhalation de fumées, elles sont toutes potentiellement toxiques et doivent être considérées comme dangereuses. Quelles précautions prendre ?

  • Que devez-vous toujours emporter à bord du véhicule ?

    Un automobiliste doit toujours être en mesure de présenter certains documents lors d’un contrôle par des agents qualifiés. En prévision d’une panne, d’un accident ou d’un incendie, il doit aussi être équipé en conséquence … Un rappel sous forme de check liste.

  • Centre d'appels d'urgence 112 : restez en ligne !

    Centre d’appels d’urgence, restez en ligne. – Pour l’ambulance ou les pompiers, appuyez sur 1 – Pour la police, appuyez sur 2, voilà le message que vous entendez depuis le 11 février lorsque vous composez le 112. Mais comment communiquer efficacement en cas d'urgence ?

  • Personnes souffrant du syndrome de Diogène : comment intervenir ?

    Les personnes qui souffrent d’un syndrome de Diogène refusent en général toute aide malgré les difficultés et les risques auxquels elles sont confrontées. Leur faire accepter un accompagnement requiert une démarche progressive et une collaboration multidisciplinaire.

  • Véhicules prioritaires : les escortes et autres cas particuliers

    Quelques situations particulières lorsque des véhicules prioritaires se déplacent en intervention urgente : les escortes par des services de police, les injonctions d'un agent qualifié, suivre un véhicule prioritaire vers les services d’urgence, si l'usager n'a pas entendu le signal sonore, notamment. 

  • Fumées toxiques ? Qu’est-ce que cela veut dire ?

    C’est surtout une question de dose et de temps d’exposition. Une flamme légère, un feu ouvert, un incendie dégagent des volutes légères qui ressemblent à des nuages de vapeurs. Ces fumées peuvent être sans danger pour la santé mais aussi très nocives dans certains cas.

  • Comment reconnaître un syndrome de Diogène ?

    Les personnes atteintes du syndrome de Diogène se laissent envahir et déborder par une accumulation de déchets et d’objets de toutes sortes rendant leur habitat insalubre voire dangereux (risques d’incendie, etc.). D’autant plus qu’ils s’isolent et refusent toute intervention.

  • Vous manipulez des feux d’artifice, fusées ou lampions : danger !

    Lancer des pétards, fusées et autres lampions lors du nouvel an comporte des risques. Les candidats aux feux d'artifice devront tout d'abord s'assurer que la commune du lieu l'autorise et dans quelles conditions, puis prendre des précautions pour organiser leur feu d’artifice en toute sécurité.

  • Brûlures : les types et degrés de gravité, les premières réactions

    A tout moment, on peut devoir secourir une personne victime de brûlures, à la suite d’un incendie, d’une électrocution, de l’exposition à des produits chimiques ou d’une simple casserole surchauffée. Comment évaluer la gravité de la brûlure et réagir efficacement ?

  • Feux d’artifice, fusées, lampions : respectez les réglementations !

    Les particuliers peuvent-ils acheter et tirer des feux d’artifice ? Feux de bengale, fusées, pétards ou autres compositions pyrotechniques produisant des effets lumineux, fumigènes ou sonores sont des classiques de la nuit du nouvel an mais aussi synonymes d'accidents et parfois de brûlures graves.

  • Sapin et décorations de Noël : attention au feu !

    En fin d’année, soyez attentif aux risques d’incendie de votre sapin et des décorations de Noël. Un sapin sec peut en effet s’enflammer en quelques secondes. Les bougies aussi sont une source de danger. Des conseils de prudence pour préparer et passer vos fêtes en toute sécurité.

  • Le CO, quand un "tueur silencieux" s’invite chez vous

    Chaque année, un millier de personnes sont intoxiquées au monoxyde de carbone. Inodore et incolore, ce gaz non détectable par le goût est, la plupart du temps, issu d’appareils de chauffage à combustion (gaz naturel, bois, charbon, pellet, butane, pétrole, etc.) ou de production d’eau chaude à gaz mal entretenus ou défectueux.

  • Les systèmes de protection et l’intelligence artificielle, le 06 décembre à Namur

    L'IA est appelée à se développer fortement dans le domaine de la sécurité, les volets détection et protection en particulier. Quelles opportunités et quel impact pour les acteurs de sécurité et les organisations ? Un séminaire organisé par l’asbl ANPI, le 6 décembre 2019 à Namur.