Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Pratiques professionnelles

Regroupe les bonnes pratiques, méthodologies et guides principalement à destination des intervenants de première ligne.

  • Notre comportement irrationnel face à la crise Covid-19 expliqué par les biais cognitifs

    De nombreuses questions et critiques sont apparues au début de la crise Covid-19 sur la manière de prévoir et gérer la pandémie. Pourquoi n’étions-nous pas préparés ? Pourquoi tant de temps pour réagir ? Pourquoi encore tant de monde dehors ?

  • Quels outils pour dépister les fake news et autres rumeurs ?

    Les fake news, deep fakes, rumeurs ou autres infox se mélangent en permanence aux informations que nous recevons sur le Web et génèrent de la confusion. Outre de bons réflexes, de nombreux outils en accès libre peuvent vous aider à faire la part des choses.

  • A-t-on le droit de photographier/filmer des policiers en fonction ?

    Alors que l’utilisation des smartphones en des lieux publics est devenue la règle, on peut s’interroger sur le sort à réserver aux photos contenant l’image d’un policier. Quelles règles sont applicables à l’utilisation de ce type de photos ?

  • CORONAVIRUS : le stress des soignants hospitaliers

    Depuis plusieurs semaines, les médecins, infirmiers et aides-soignants en milieu hospitalier sont exposés à des situations professionnelles stressantes voire traumatiques inhabituelles.  Dans quelles conditions doivent-ils opérer ? Quelles émotions vivent-ils ?

  • La communication de crise – Travailler avec la presse et Internet

    Lors d’une situation d’urgence, la pandémie COVID-19 le démontre, les vecteurs d'information doivent être sélectionnés en fonction des buts à atteindre et tenir compte des publics cibles ainsi que du moment où on se situe dans la crise. La presse et les médias sociaux sont incontournables.

  • Covid19 - Quelles conséquences sur le fonctionnement des services de police ?

    Si les effets du Covid-19 sur le plan sanitaire sont connus, la pandémie actuelle affecte aussi le fonctionnement des institutions, comme la police intégrée. S’il est trop tôt pour tirer un bilan, sans vouloir être exhaustif, il est déjà possible de formuler quelques commentaires.

  • Sécuriser des bâtiments inoccupés

    A la suite du confinement, des immeubles, bureaux et ateliers restent inoccupés pendant une période très longue avec une surveillance difficile à organiser. Quelles précautions prendre sur le plan incendie, dégâts des eaux et intrusion ?

  • Les réflexes indispensables pour déjouer les fake news

    Face à la prolifération virale des fake news, notre esprit critique est mis à rude épreuve. Quelques bons réflexes simples peuvent pourtant vous aider à ne pas tomber dans le piège de la manipulation et vous éviter ainsi de relayer une fausse information.

  • La communication de crise – Qui est responsable ?

    En situation d’urgence, le Ministre de l’Intérieur et le Centre de Crise National au niveau fédéral, les Gouverneurs et les Bourgmestres aux plans provincial et local, sont les autorités chargées de la gestion stratégique de l’événement, y compris l’alerte et l’information de la population.

  • La communication de crise : pourquoi et comment communiquer dans l’urgence ?

    Les situations d’urgence sont multiformes et par définition imprévisibles. La priorité est évidemment de les gérer de manière opérationnelle afin d’en limiter les conséquences négatives. Mais l’information de la population joue aussi un rôle important dans la gestion d’une crise. Les clés d’une communication réussie.

  • Comment l’organisation de l’habitat rend-elle la ville sûre ?

    Consciemment ou inconsciemment, l’habitant joue un rôle important par rapport à la sécurité et à sa perception. L’organisation de son habitat est à cet égard déterminante. Mais de plus, cette organisation affecte l’ensemble des personnes vivant dans l’environnement de cet habitat.

  • Objets trouvés, véhicules abandonnés : que faire ?

    Les objets trouvés sur la voie publique ou les véhicules abandonnés posent souvent problème : qui dois-je prévenir, la police ou la commune ? Quelle autorité décide de les évacuer et les conserver le cas échéant ? Quelle procédure si leur propriétaire souhaite les réclamer ?

  • Véhicules prioritaires : recommandations pour une meilleure sécurité

    Les conducteurs de véhicules prioritaires peuvent déroger à un certain nombre de règles du code de la route. Mais ce n'est pas sans risque et ils doivent faire preuve d'une extrême vigilance malgré les conditions stressantes liées à l'urgence. Quelques recommandations. 

  • Violences conjugales : qu’est-ce que l’interdiction de résidence ? Qui décide ?

    Le nombre de faits de violences entre partenaires, qu’elles soient physiques, sexuelles, psychologiques ou économiques, reste très important en Belgique. Parmi les nouveaux moyens de lutte contre ces violences, l’interdiction temporaire de résidence peut se révéler indispensable.

  • La privation de liberté judiciaire : les modalités

    Lorsqu'une personne fait l’objet d’une arrestation judiciaire, pendant combien de temps peut-elle être retenue ? Qui peut procéder à l’arrestation et quelle autorité doit être avisée ? Un procès-verbal est-il d’office rédigé ?

  • Vol à l’étalage : les modes opératoires

    Forts de leur expérience, les commerçants sont aptes à prévenir les tentatives de vol à l’étalage, soit par l’effet dissuasif dû à leur présence, soit en détectant les premiers signaux qui leur permettront d’interpeller l’auteur par la suite. Examinons les modus operandi les plus courants.

  • La privation de liberté judiciaire : dans quels cas ?

    Lorsqu’une personne commet une infraction en flagrant délit, fait l’objet d’un mandat d’arrêt, d’un mandat d’amener ou d’une ordonnance de capture, elle peut être privée de sa liberté sur le plan judiciaire. Explications.

  • Personnes souffrant du syndrome de Diogène : comment intervenir ?

    Les personnes qui souffrent d’un syndrome de Diogène refusent en général toute aide malgré les difficultés et les risques auxquels elles sont confrontées. Leur faire accepter un accompagnement requiert une démarche progressive et une collaboration multidisciplinaire.

  • Véhicules prioritaires : les escortes et autres cas particuliers

    Quelques situations particulières lorsque des véhicules prioritaires se déplacent en intervention urgente : les escortes par des services de police, les injonctions d'un agent qualifié, suivre un véhicule prioritaire vers les services d’urgence, si l'usager n'a pas entendu le signal sonore, notamment. 

  • Animaux : concilier le bien-être animal et la lutte contre les nuisances

    Les chiens en liberté, les chats errants ou encore les pigeons sont porteurs de nuisances au quotidien. Quelles mesures peut-on imaginer pour limiter ces nuisances tout en respectant l’animal ?