A A A

Pratiques professionnelles

Regroupe les bonnes pratiques, méthodologies et guides principalement à destination des intervenants de première ligne.

  • Alerte à la bombe ou au colis piégé : former le personnel

    Qu’elle soit vraie ou fausse, une alerte à la bombe doit toujours être prise au sérieux. En outre, la réception d’un message de menace et/ou la découverte d’un objet suspect/piégé, peuvent plonger le destinataire dans état de choc ou de panique. C’est pourquoi il est essentiel de suivre des procédures claires et d’adopter de bons réflexes.

  • Alerte à la bombe ou au colis piégé : comment se préparer ?

    La découverte d’objets suspects et la réception d’un message téléphonique explicite, peuvent être des indicateurs sérieux de risque d’alerte à la bombe. Outre les mesures de prévention générale, certaines règles sont à suivre en attendant l’arrivée des spécialistes (police, services de déminage, …) mais également pour assister ceux-ci le moment venu.

  • La mort des nourrissons : mieux coordonner l'intervention de première ligne

    Précédemment, nous avons abordé les facteurs induisant des actes de violence envers les nourrissons tels qu’on les observe généralement chez les mères et chez les enfants. Des facteurs relationnels et de vie en société interviennent aussi : nous les présentons succinctement avant de nous arrêter à la prévention de ces violences souvent mortelles.

  • Utilisation du polygraphe : à quelles conditions ?

    Le test polygraphique mesure certaines réactions physiologiques (électrodermales, cardiovasculaires, respiratoires et neuromusculaires) qui accompagnent généralement un comportement mensonger. Outre la nature des dossiers, quelles sont les modalités à suivre pour enclencher cette procédure ?

  • Le polygraphe : à quoi sert-il exactement ?

    Pourquoi est-il trompeur de qualifier le polygraphe de «détecteur de mensonges» et qu’en est-il de son contexte d’utilisation ?

  • Les différentes étapes du test polygraphique et ses acteurs

    Qui est chargé de faire passer le test du polygraphe et quels autres intervenants participent à la session ? Après avoir exposé les conditions et limites de cette technique d’audition spécialisée, nous nous penchons sur le déroulement de l’interrogatoire et ce, de la préparation à l’analyse des résultats. Chaque phase du processus sera présentée afin de

    ...
  • Détecter les fausses allégations d’agression sexuelle chez l’adulte

    Méconnu et peu documenté, le phénomène des fausses accusations de viols par des adultes semble pourtant, selon les données disponibles, plus fréquent que ce qui est généralement admis. Peu de plaintes non fondées sont poursuivies devant les tribunaux, d’où la difficulté de répertorier et d’évaluer les fausses dénonciations de viols entre adultes.

  • Les aires de parking : penser capacités et sécurité

    Les aires de parkings et emplacements pour vélos ouverts au public peuvent constituer des espaces de petite criminalité (dégradations, vols) voire d’agressions, en fonction de circonstances de lieu et de moment que nous ne développerons pas ici. La nécessité de mener une politique efficace de stationnement et de sécurisation à l'égard de ces

    ...
  • Impliquer le personnel dans la sécurité des établissements publics

    Prévenir autant que possible la criminalité dans un hôpital ou toute autre structure ouverte, exige une solide analyse des risques, puis la mise en place de mesures technopréventives adéquates. En définitive, la démarche devra combiner prévention des délits et prévention des incendies, tout en préservant la convivialité au sein de l’établissement.

  • Le pharmacien face aux situations à risque

    Pouvant être confrontés à des personnes agressives ou à un braquage, les pharmaciens ont édité, en collaboration avec le SPF Intérieur, une toolbox afin d’encourager les bonnes pratiques liées à la sécurité de leurs officines. A la suite des mesures purement préventives développées dans un article précédent, voyons comment le pharmacien peut minimiser les risques

    ...
  • Agression sexuelle : préserver efficacement les traces !

    Comment peut-on éviter la perte ou la contamination des indices matériels en cas de viol ? Un article avait déjà fourni quelques recommandations adressées à la victime (ne pas se laver ou jeter ses vêtements par exemple). Mais la préservation des traces de l’agression concerne effectivement nombre d’acteurs de terrain, spécialisés ou non (ambulanciers, médecins,

    ...
  • Sécurité dans les parkings : quelles mesures à mettre en place ?

    Renforcer la sécurité dans les parkings se décline en quelques concepts : visibilité all round, signalisation claire, propreté, surveillance. Cependant, les aménagements devront tenir compte du type de parking (public/privé, de surface/multiniveaux …) et des facteurs circonstanciels (fréquentation, environnement, horaires …). Des recommandations parfois simples à

    ...
  • GPS-U, le suivi systématique des nuisances locales

    Toutes les villes et communes sont confrontées aux doléances et plaintes de citoyens excédés par les dépôts sauvages, déjections canines, conflits de voisinage et autres faits délictueux pas nécessairement très graves mais insécurisant à la longue. Pour intervenir efficacement contre ces multiples nuisances locales, la cellule de prévention de la Ville de Péruwelz

    ...
  • Gérer une personne sous influence de l'alcool ou en état d'ivresse

    Comment savoir si une personne est sous influence de l'alcool ou en état d'ivresse ? Quelles sont les bonnes réactions face à un individu qui a trop bu ? Quand appeler la police, les services de secours ? Quelques conseils pratiques afin d’aborder au mieux ces situations difficiles.

  • Gérer les clés d’un établissement : des procédures rigoureuses

    Sécuriser un établissement d’envergure tel une école, une académie ou un hall sportif n’est pas toujours chose aisée. Nous avons déjà eu l’occasion de rappeler certains principes importants à respecter pour améliorer cette sécurité (définir une politique, gérer l’accès aux bâtiments,…). Examinons aujourd’hui la question particulière de la gestion des clés....

  • Banque de données ADN "Personnes Disparues" : pourquoi, comment et quand ?

    En 2014, la Cellule Personnes Disparues de la police fédérale a enregistré plus de 50 cas de disparitions non résolues et 6 dossiers où des dépouilles retrouvées n’ont pas pu être identifiées. Depuis la mise en place de cette cellule, il y a 20 ans, presque 1000 dossiers sont encore à ce jour non élucidés. Etant donné que l’analyse ADN est un des moyens

    ...
  • Etablissements scolaires : penser aussi à la sécurité !

    Les établissements scolaires et extrascolaires (hall omnisports, piscine, académie de musique,…) peuvent être des endroits propices à la commission d’actes de délinquance les plus divers (graffiti, bris de vitre, racket, vol, incendie,…). En effet, ces types de lieux sont en général composés d’une multitude de locaux facilement accessibles, éventuellement répartis

    ...
  • L’enregistrement des incidents : un outil de prévention en milieu hospitalier

    Une fois le plan de prévention au sein d'un hôpital établi, comment peut-on concrètement mettre en œuvre la politique et les mesures qui en découlent ? Trop souvent négligé, l’enregistrement des incidents joue pourtant un rôle essentiel dans la politique de sécurisation.

  • Politique de sécurisation en milieu hospitalier : le plan d’action

    Une politique de sécurisation efficace peut-elle se limiter à une simple gestion de risques ? Dans les hôpitaux, des vols, dégradations ou agressions se produisent régulièrement, en raison notamment du passage d’un public très diversifié et d’un nombre élevé de points d’accès. Mais la notion de sécurité peut être ressentie très différemment que l’on se place du

    ...
  • Définir une politique de sécurisation en milieu hospitalier : par où commencer ?

    Vols, dégradations, agressions… Comment faire face à la petite criminalité régulièrement rencontrée en milieu hospitalier ?