A A A

Pratiques professionnelles

Regroupe les bonnes pratiques, méthodologies et guides principalement à destination des intervenants de première ligne.

  • Quelles aides proposer aux victimes d’infractions ?

    Il n’est pas aisé de se retrouver dans la multitude de services d’aide aux victimes et d’appréhender leurs spécificités. Ces difficultés ne facilitent pas toujours l’orientation de la victime vers une structure adéquate au regard de ses besoins du moment. Un bref rappel du dispositif à sa disposition reste le bienvenu.

  • Les banques de données ADN belges : quelles exploitations possibles ?

    Le premier but de l’analyse ADN dans un dossier judiciaire est de pouvoir comparer un profil obtenu à partir d’une trace relevée sur la scène de crime avec le profil d’une personne suspectée dans l’enquête. Dans un premier article, nous avons abordé cette exploitation judiciaire classique dans la résolution des enquêtes criminelles.

  • L’impact de la vidéosurveillance sur la criminalité

    Après avoir analysé l’utilisation de la vidéosurveillance par les communes en Belgique, nous abordons dans cet article la question essentielle de l’efficacité de la surveillance par caméra dans l’espace public. La recherche scientifique Ook wie weg is, is gezien ? (1) effectuée par la Katho pour le compte du SPF Intérieur en 2013, y apporte une réponse

    ...
  • La proxémique dans un contexte policier

    Lorsqu’ils abordent un individu, les fonctionnaires savent que leur comportement non verbal et la proximité physique par rapport à cette personne peuvent avoir une incidence importante quant à l’efficacité de leur communication.

  • Les bases de données d’Interpol au coeur des échanges d’informations policières

    Le succès et l’efficacité d’une enquête judiciaire dépendent souvent des recoupements de données policières pertinentes. Dans les cas de criminalité grave et organisée, l’accès à des informations policières internationales fiables et à jour est évidemment crucial. C’est justement la mission première d’INTERPOL : faciliter l’échange d’informations au niveau

    ...
  • Les pratiques de la vidéosurveillance en Belgique

    La vidéosurveillance dans les espaces publics n’est plus aujourd’hui l’apanage des grandes villes : de plus en plus de petites villes et communes optent aussi pour la vidéosurveillance (1). Les motivations des élus locaux jouent, dans ce cadre, un rôle déterminant. Chaque commune développe actuellement sa propre approche à partir d’objectifs et de contingences

    ...
  • Quels facteurs favorisent l’espace de communication interpersonnelle ?

    La distance physique entre deux personnes en interaction est souvent déterminante dans l’efficacité ou non de leur communication effective. Dans l'article précédent, nous avons établi une classification des distances sociales dans des situations de la vie courante. Nous allons voir ici que les facteurs qui influencent la manière dont chaque individu gère la

    ...
  • Proxémique à l'usage des intervenants sur le terrain

    Lorsque la proximité existe en l'absence de consentement, elle peut engendrer un désagrément, une angoisse inconfortable, sinon intolérable. On parle alors de promiscuité. Dans cette série d'articles, nous verrons que les fonctionnaires chargés d'intervenir en première ligne (policiers, assistants sociaux, etc.) sont fréquemment confrontés à ce phénomène, quels

    ...
  • Lutte antiterroriste en Europe : contrôler les ‘returnees’ et endiguer la radicalisation

    Le départ de centaines de jeunes européens au Proche Orient préoccupe les ministres de l’Intérieur des 28 États membres. Et leur retour inquiète davantage. En toile de fond se pose la question du contrôle de ces «returnees», et les solutions apportées par l’Union européenne sont à plusieurs niveaux.


  • Hôtels : les mesures préventives incombant aux gérants

    L’hôtellerie étant une industrie de services, les gérants d’hôtel sont en première ligne pour assurer la protection des biens et la sécurité de leurs clients, autrement dit contribuer à réduire la criminalité spécifique à l’environnement hôtelier : vols, cambriolages et, dans une moindre mesure, agressions et vols à main armée. Cette responsabilité implique le maintien d’un niveau de sécurité

    ...
  • Les expertises ADN dans le cadre des enquêtes criminelles

    Depuis près de 10 ans, les séries policières sont à la mode et se focalisent sur les techniques criminalistiques comme par exemple l’ADN, la balistique et les drogues. Elles ont permis à Monsieur Tout le monde de comprendre l’intérêt que les sciences peuvent apporter à l’enquête criminelle. Dans cet article, nous nous intéressons à l’ADN, indice souvent clé dans

    ...
  • Anthropologie médico-légale : le champ d’investigations est très vaste !

    Nous avons décrit précédemment les questions essentielles auxquelles tentent de répondre les expertises d’identification liées à l’anthropologie médico-légale : restes humains ou animaux ? Estimation du sexe ? Quel est l’âge au décès ? Comment préciser la taille et l’appartenance géographique d’une personne ?

  • L’analyse de restes humains : que révèle l’anthropologie médico-légale ?

    L’anthropologie médico-légale doit répondre à de nombreuses questions dont la première est primordiale : sommes-nous – ou non – en présence de restes humains ? En effet, la distinction entre les ossements animaux et humains fait appel à l’anatomie comparée mais également à l’histologie des tissus osseux.

  • Les mesures de la prévention situationnelle du crime

    Les recherches criminologiques qui évaluent la mise en place des mesures de prévention situationnelle du crime sont riches d’enseignements pour les policiers et les personnes chargées de la sécurité. Ce type de prévention consiste à modifier le contexte des délits possibles pour les rendre plus difficiles ou moins attractifs. Loin d’ignorer ou de minimiser les

    ...
  • La réduction des risques en contexte festif : quels acteurs ?

    L’intervention en milieu festif demande, en partenariat avec les acteurs concernés, d’identifier les risques et de mettre en place des mesures de prévention, d’intervention ou d’accès aux soins. Les articles précédents insistaient sur l’importance d’une réflexion préalable et déclinaient toute une série de moyens à mettre en place afin d’atteindre son objectif,

    ...
  • Quels services pour les risques les plus fréquents en milieu festif ?

    Pour une fête réussie, un accompagnement transversal est obligatoire. Mis en place en concertation avec les acteurs de terrain, il s’agit d’une série de services adaptés tels qu’un stand d’information, un lieu de repos ou un lieu d’assistance médicale (voir le deuxième article de la série). Une série de bonnes pratiques est également identifiée, correspondant à

    ...
  • Bonnes pratiques pour réduire les risques en milieu festif

    Sur le terrain, plusieurs outils peuvent être exploités pour réduire les risques possibles dans un contexte festif. A cette fin, un accompagnement transversal est obligatoire. A l’issue d’une réflexion préalable (voir le premier article de la série) rassemblant les acteurs de terrain (commune, organisateurs, secours, sécurité, associations de prévention et de

    ...
  • Sécuriser les établissements ouverts au public : comment procéder ?

    Les vols, le vandalisme et même les agressions n’épargnent pas les structures hospitalières qui sont a priori des lieux ouverts à tout public. De tels actes insécurisent bien entendu le personnel, les patients et les visiteurs. Deux dossiers publiés en 2005 par les SPF Intérieur et Santé publique, en collaboration avec le service de prévention de la ville de

    ...
  • Le temps d’attente est moins important que la qualité de l’accueil

    C’est un fait reconnu : les gens ne patientent pas volontiers. Mais quels facteurs positifs ou négatifs peuvent-ils influencer cette expérience d’attente ? Comment rendre ce temps d’attente plus agréable et qu’y gagnons-nous ? Quels moyens pragmatiques peut-on mettre en œuvre afin de diminuer le temps ressenti ?

  • La géographie criminelle au service des enquêtes policières

    Née dans le cadre de la criminologie environnementale au cours des années 1980, la cartographie criminelle exploitant les statistiques enregistrées par les policiers connaît aujourd’hui des possibilités insoupçonnées. En situant dans l’espace les informations criminelles, les policiers bénéficiaient déjà d’une aide opérationnelle en termes d’extension ou de

    ...