Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Plans Locaux

Dispositifs et initiatives locales (particuliers, collectivités, autorités) belges et étrangères en matière de sécurité objective ou subjective (sentiment d’insécurité) : partenariats locaux de prévention, programmes MEGA, projets KiVa, etc.

  • Interdire les rassemblements de motards sur le territoire d’une commune, établir des règles strictes concernant leurs clubhouses, bannir le port des colors, effectuer des contrôles réguliers avec des équipes multidisciplinaires : ces mesures administratives sont de plus en plus à l’ordre du jour pour décourager les gangs de motards.

  • Ces dernières années, le nombre de personnes sans logement n’a cessé d’augmenter en Belgique et nous sommes nombreux à constater la présence de personnes sans-abri en rue. Ces personnes sont-elles effectivement aidées ? Existe-t-il des services spécialisés ?  Comment interviennent-ils ?

  • A certains moments, la vie du quartier a vocation à l’emporter sur la circulation automobile, au bénéfice des enfants, notamment. Une nouvelle notion est ainsi apparue dans le code de la route en 1970 : la rue réservée aux jeux. Qui peut en prendre l'initiative ? Comment s'organise cette fermeture temporaire de la voie publique ?

  • Le nombre de gangs de motards implantés sur notre territoire a fortement augmenté ces 20 dernières années. Les 1% comme on les appelle, sont à l’origine de nombreux troubles à l’ordre public ainsi que vecteurs d’une criminalité organisée entreprenante : drogues, trafic d’armes, prostitution, corruption, … Cadastre de ces Outlaw Motorcycle Gangs (OMCG) belges.

  • La plupart des pays européens sont confrontés à la recrudescence du crime organisé et en particulier aux gangs de motards criminels (Outlaw MotorCycle Gangs) sur leur territoire : fin 2012, Europol estimait déjà le nombre de chapitres à plus de 700 en Europe. Une brève analyse du phénomène et de la nouvelle stratégie destinée à l’enrayer.

  • Plantations de cannabis, labos de XTC, trafic de drogues dures, prostitution illégale… autant d’activités criminelles qui préjudicient la qualité de vie des quartiers et des citoyens. Souvent, les habitants des quartiers concernés côtoient cette criminalité qui démoralise et sape leur vie quotidienne. Mais sont-ils prêts à la signaler ?

  • Alors que les villes invitent les citoyens à se réapproprier l’espace public pour en faire un véritable lieu de rencontre et de vie, comment considérer la présence des personnes sans-abri ? Sont-elles nombreuses et qui sont-elles réellement ?  Quel est leur quotidien en rue et faut-il les voir comme une nuisance ?

  • Les pouvoirs locaux disposent de nombreux moyens pour optimiser leur dispositif face à la criminalité organisée et son emprise sur la vie communale. Quels sont les facteurs critiques de succès à la base des initiatives administratives pouvant enrayer ce phénomène criminel ? Comment mettre en place une "administration renforcée" ?

  • La perception de l’insécurité dans son propre quartier et les inquiétudes sécuritaires diffèrent-elles entre citoyens britanniques, français, hongrois, italiens ou espagnols ? Le projet européen Margin s'est efforcé de répondre à la question, nous présentons brièvement les résultats de ses travaux.

  • Violent, coûteux et d’une extrême rapidité d’exécution, le vol au bélier peut s’avérer être un risque pour certains établissements. S’il existe nombre de mesures et moyens de prévention, il est opportun de les inscrire dans une stratégie globale qui tienne compte des modus operandi.

  • Insécurité effective, sentiment d’insécurité, perceptions négatives plus fortes chez certaines catégories de personnes et notamment celles qui ont déjà été victimes d’un délit... Comment appréhender et tenir compte de la peur du crime éprouvée par des citoyens dans leurs relations quotidiennes et dans la gestion de leur quartier ?

  • Depuis près de deux décennies, de nouveaux aménagements d’espaces publics dans nos villes et villages apaisent la circulation, donnent priorité aux modes doux ou actifs et prennent en compte les activités dites de séjour, le jeu, la rencontre, le repos et bien d’autres activités de la vie sociale.

  • Le Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine asbl organise le mardi 11 décembre à Bruxelles, une rencontre nationale consacrée aux innovations locales améliorant le partage de l’espace public. Cinq ateliers collaboratifs permettront des échanges d’expériences entre policiers, travailleurs sociaux, gardiens de la paix, médiateurs, services de

    ...
  • Bien loin du cambriolage subtil et silencieux, le modus operandi du vol à la voiture bélier procède d'une action extrêmement violente puisque c’est au moyen d’un véhicule, d’armes de choc ou d’objets en tout genre, que la vitrine, la façade ou la porte d’une surface commerciale sont percutées en vue de se saisir d'un butin.

  • Consciemment ou inconsciemment, l’habitant joue un rôle important par rapport à la sécurité et à sa perception. L’organisation de son habitat est à cet égard déterminante. Mais de plus, cette organisation affecte l’ensemble des personnes vivant dans l’environnement de cet habitat.

  • Est-il possible de réduire les risques de vols dans les habitations ? Quelles sont les bonnes habitudes à encourager à titre individuel et quelles actions peut-on organiser au sein d'un quartier pour prévenir les cambriolages résidentiels ? Les réponses avec 1 JOUR SANS !

  • En hiver, nous observons généralement une recrudescence du nombre de cambriolages. Le plus souvent, les mesures de prévention ciblent directement les citoyens. Mais les autorités locales peuvent, elles aussi, contribuer à la politique de prévention.

  • Le nouveau Plan d’urgence national nucléaire et radiologique pose un cadre de référence qui doit permettre de gérer le plus efficacement possible les interventions en cas de risque nucléaire. Pour son opérationnalisation, quels plans et procédures incombent aux autorités locales, fédérales et régionales ainsi qu’aux différents intervenants dans la gestion de

    ...
  • La Mobile team du SPF Intérieur invite le 15 octobre les acteurs de terrain (services de prévention locaux et provinciaux, services sociaux, policiers, etc.) à la présentation du guide des initiatives et outils locaux pour la prévention des processus de radicalisation à portée violente. Outre le partage d'expériences de terrain, un exemplaire du guide

    ...
  • Depuis une vingtaine d'années, les partenariats locaux de prévention (PLP) prennent progressivement pied dans bon nombre de communes belges, à l’initiative d’habitants ou commerçants soucieux d’une plus grande solidarité au sein d’un quartier et d’une collaboration plus efficace avec la police locale. Comment fonctionnent en pratique ces

    ...