A A A

Police

La police belge (polices locales et fédérale) et les polices étrangères : personnel, organisation, missions, moyens et mise en œuvre, etc.

  • Permis d’environnement en Wallonie … suis-je concerné ?

    Certaines activités ou installations présentent des risques pour l’environnement ou peuvent mener à des nuisances pour les riverains, d’où la nécessité d’obtenir une autorisation préalable à leur exercice. Il est alors possible de vérifier si les conditions de sécurité sont bien remplies. Dans quels cas un permis d’environnement est-il requis ?

  • Audition de la victime d'un viol : déterminer ce qui se passe pendant l'acte

    Cela peut être difficile pour la victime d'évoquer en détails ce qu'elle a subi, à cause du traumatisme psychique, de la peur, du sentiment de honte ou d'humiliation. Mais la connaissance des divers types de gestes sexuels et des éventuels échanges verbaux entre l'auteur et sa victime, aide à comprendre la motivation qui sous-tend l'acte. 

  • Sans justifications légales strictes, pas de visite domiciliaire

    La Constitution belge protège la vie privée et l’inviolabilité du domicile. Mais cette protection n’est pas absolue ! En effet, dans certaines circonstances, une perquisition ou une visite domiciliaire sont autorisées mais uniquement si elles respectent les conditions prévues par la loi. Que vise la notion de domicile ?

  • Fumer peut coûter cher : qui est visé ?

    Quelles sont les obligations liées à l’interdiction générale de fumer dans les lieux fermés accessibles au public, pour les exploitants et clients ? Un rappel pratique tant à l’attention des responsables d'établissements horeca que de leurs clients.

  • Audition de la victime d’un viol : ses réactions possibles face à son agresseur

    Pour parvenir à contrôler sa victime, le violeur utilise-t-il une arme, la contrainte physique, les menaces ? L’enquêteur peut découvrir des indices utiles dans les différents modes d'approche de l’agresseur mais également dans sa manière de réagir lorsque la victime lui résiste.

  • Chiens dangereux : quelles mesures peut prendre le Bourgmestre ?

    Lorsqu'un chien a un comportement très agressif, que ce soit sur la voie publique ou à l'encontre du voisinage, peut-on faire appel à la police ? Lorsqu'il existe un risque pour les personnes, quelles mesures le Bourgmestre peut-il prendre ? Dans ce contexte, l’autorité communale peut-elle intervenir lorsqu’il s’agit de réduire les risques associés aux chiens

    ...
  • Audition de la victime d'un viol : identifier le comportement de l'agresseur

    L’enquêteur chargé d’auditionner une personne traumatisée par une agression sexuelle doit s’efforcer de la rassurer mais également rechercher des informations précises qui lui permettront de retrouver l’auteur. Notamment : comment l'agresseur parvient-il à contrôler la victime ? Par des menaces, en exhibant une arme, par la force physique ?

  • Que révèle l’expertise de fibres textiles dans l’enquête judiciaire ?

    Largement popularisées par les séries télévisées américaines, les expertises scientifiques sont à l’heure actuelle un des piliers de l’enquête judicaire. Là où les criminels sont aujourd’hui attentifs à ne plus laisser leurs empreintes ou leur ADN derrière eux, d’autres types de traces peuvent aussi les compromettre : c’est le cas des fibres textiles.

  • Security Day le 13 février 2019 : l’intelligence artificielle, quel enjeu pour la sécurité ?

    L’intelligence artificielle peut-elle contribuer à la gestion et la sécurisation de grands évènements ? Quels sont les progrès de l’IA en matière de profiling ? Quel cadre juridique ? La réponse au Security Day du 13/02/19 à Leuven organisé par ALIA représentant le secteur de la sécurité électronique en Belgique.

  • Audition de la victime d'un viol : comment cerner l’approche de l’agresseur

    L'enquête menée dans le but d'identifier l'auteur d'un viol est a priori complexe. Il faut en effet réunir un maximum de renseignements concernant son signalement physique et le profil de sa personnalité, tout en respectant des principes de base déontologiques et techniques, sous-tendant l'audition de la victime.

  • Securail : comment la sécurité dans les gares et les trains est-elle assurée ?

    Si vous prenez le train, vous aurez probablement croisé des hommes ou des femmes vêtus de gilets de sécurité rouges frappés dans le dos d’un « Securail » bien visible. Quelles sont leurs missions précisément ? Ont-ils des prérogatives ? Comment la surveillance du réseau est-elle assurée ?

  • L'audition des victimes de viol et le profilage du violeur

    Auditionner la victime d’un viol est une opération a priori très délicate : les contacts et discussions entre l’enquêteur et la personne traumatisée par l’agression doivent à la fois se dérouler dans un contexte rassurant pour cette dernière mais permettre aussi de révéler des informations précises susceptibles de retrouver l’auteur.

  • Le projet Margin compare la peur du crime dans 5 pays européens

    La perception de l’insécurité dans son propre quartier et les inquiétudes sécuritaires diffèrent-elles entre citoyens britanniques, français, hongrois, italiens ou espagnols ? Le projet européen Margin s'est efforcé de répondre à la question, nous présentons brièvement les résultats de ses travaux.

  • Quels sont exactement les véhicules considérés comme prioritaires ?

    Dans le code de la route, la notion de véhicule d'intervention urgente prioritaire est liée à l'autorisation d'être équipé (et d'utiliser) un ou des gyrophares bleus et un avertisseur sonore spécial. De quels véhicules s'agit-il en définitive ? 

  • Permis d’environnement en Région bruxelloise … une obligation à ne pas négliger !

    Restaurants, boucheries, dépôts de mazout ou de gaz, climatiseurs, car-wash, parcs de stationnement, la détention de certains animaux et l'exploitation de salles peuvent être soumis à permis d'environnement ou à déclaration en fonction de leur capacité ou de leurs caractéristiques. Autant bien s’informer avant de démarrer son

    ...
  • Comprendre le sentiment d’insécurité contribue à une police de proximité

    Insécurité effective, sentiment d’insécurité, perceptions négatives plus fortes chez certaines catégories de personnes et notamment celles qui ont déjà été victimes d’un délit... Comment appréhender et tenir compte de la peur du crime éprouvée par des citoyens dans leurs relations quotidiennes et dans la gestion de leur quartier ?

  • La prise en charge d'un intervenant traumatisé est spécifique !

    La vie d’un policier, d’un pompier, d’un secouriste est jalonnée d’incidents parfois graves, notamment dans l’impact psychologique qu’ils peuvent avoir sur l’intervenant. Distinguer la prise en charge de personnels choqués mais non-traumatisés de celle destinée à des professionnels traumatisés est fondamentale. 

  • Nom des rues et numérotation des maisons : qui est responsable ?

    La bonne indication des noms de rues et la visibilité des numéros de maisons est une nécessité. Ne fut-ce que pour de nombreux agents communaux, postiers, agents de police, pompiers et tous ceux qui œuvrent dans le cadre de l’aide médicale urgente. Toute négligence dans ce domaine peut en effet retarder l’intervention des services de secours.

  • Comment annoncer un décès tragique aux proches du défunt ?

    Informer la famille du décès tragique d’un enfant ou d’un parent est une tâche délicate pour les professionnels concernés, policiers et assistants sociaux. Ces intervenants doivent se préparer de manière spécifique et, ensuite, l’annonce proprement dite du décès se fera progressivement. Nous en détaillons ici les différentes phases.

  • 1 JOUR SANS : Journée nationale contre les cambriolages le 26 octobre !

    Est-il possible de réduire les risques de vols dans les habitations ? Quelles sont les bonnes habitudes à encourager à titre individuel et quelles actions peut-on organiser au sein d'un quartier pour prévenir les cambriolages résidentiels ? Les réponses avec 1 JOUR SANS !