Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Victimes

Les problématiques visant spécifiquement les victimes et leurs proches : l’aide disponible, les premières réactions efficaces, le suivi, etc.

  • Peuplant les couloirs des Palais de Justice, l’avocat-plaideur est a priori bien connu du grand public. Il est cependant loin d’assumer cette seule tâche. Plaideur certes, mais également conseiller juridique, administrateur provisoire, curateur de faillite, juge suppléant, médiateur en matière familiale ou encore médiateur de dettes, ses missions sont variées.

  • Dans le contexte professionnel, nous ressentons souvent le besoin d’être fort, performant, compétitif, disponible… Que pouvons-nous faire dès lors que nous commençons à être en souffrance, que nous nous sentons de plus en plus souvent épuisés, que nos petits tracas deviennent des montagnes ?

  • Cela peut être difficile pour la victime d'évoquer en détails ce qu'elle a subi, à cause du traumatisme psychique, de la peur, du sentiment de honte ou d'humiliation. Mais la connaissance des divers types de gestes sexuels et des éventuels échanges verbaux entre l'auteur et sa victime, aide à comprendre la motivation qui sous-tend l'acte. 

  • Tantôt défenseur d’une cause, tantôt conseiller et consulté pour tout problème juridique, tantôt conciliateur, l’avocat est amené à intervenir dans la vie de nombreux citoyens. Mais qui est-il vraiment ? Comment accède-t-on à la profession d’avocat ? Quelles sont les règles déontologiques essentielles que tout avocat se doit respecter ?

  • En fonction des circonstances, certaines personnes peuvent courir un risque effectif d'être carjacké : quelles précautions spécifiques doivent-elles prendre au quotidien ? Et dans le cas d'une attaque soudaine, quels sont les bons réflexes ? 

  • Pour parvenir à contrôler sa victime, le violeur utilise-t-il une arme, la contrainte physique, les menaces ? L’enquêteur peut découvrir des indices utiles dans les différents modes d'approche de l’agresseur mais également dans sa manière de réagir lorsque la victime lui résiste.

  • L’enquêteur chargé d’auditionner une personne traumatisée par une agression sexuelle doit s’efforcer de la rassurer mais également rechercher des informations précises qui lui permettront de retrouver l’auteur. Notamment : comment l'agresseur parvient-il à contrôler la victime ? Par des menaces, en exhibant une arme, par la force physique ?

  • Une école doit parfois faire face à du harcèlement entre élèves. Comment exploiter ses propres ressources ? Que peuvent mettre en place les acteurs de première ligne ? Quels projets développer et avec quels partenaires ? Les attitudes à éviter ou à recommander ? Le sujet est complexe mais des pistes existent.

  • Les violences faites aux enfants peuvent être physiques, sexuelles, psychologiques ou liées à des négligences lourdes. Tout professionnel en contact avec des enfants peut être confronté un jour ou l’autre à un cas possible de maltraitance physique. Quelques pistes de réflexion pour réagir de manière adéquate.

  • L'enquête menée dans le but d'identifier l'auteur d'un viol est a priori complexe. Il faut en effet réunir un maximum de renseignements concernant son signalement physique et le profil de sa personnalité, tout en respectant des principes de base déontologiques et techniques, sous-tendant l'audition de la victime.

  • La complexification des marchés financiers et la facilité des contacts on-line ont laissé le terrain fertile aux escroqueries à l’investissement. Des offres de placement spontanées sont de plus en plus souvent présentées mais les arnaques sont nombreuses : boiler room, recovery room, cloned firms, combine à la Ponzi, options binaires, etc.

  • Auditionner la victime d’un viol est une opération a priori très délicate : les contacts et discussions entre l’enquêteur et la personne traumatisée par l’agression doivent à la fois se dérouler dans un contexte rassurant pour cette dernière mais permettre aussi de révéler des informations précises susceptibles de retrouver l’auteur.

  • Soyez vigilant lorsque vous vous déplacez dans des espaces publics ou dans un transport en commun, entouré d’une foule dense, les pickpockets y sont en effet particulièrement actifs et bien organisés. Ils opèrent généralement en groupe et ne sont pas nécessairement des adultes : il peut aussi s’agir de mineurs très jeunes mais déjà très expérimentés.

  • Un incendie important dégageant des fumées toxiques, une inondation, une explosion... que ces situations d’urgence surviennent dans votre quartier ou dans un autre lieu où vous vous trouvez, le système BE-Alert vous avertira immédiatement ! Comment et dans quels cas puis-je être alerté ? Que faire pour m’inscrire ?

  • L’enfant maltraité montre rarement sa souffrance aux adultes qu’il croise. Mais les parents ou les proches, auteurs des sévices, dévoilent parfois malgré eux et par petites touches, la situation de maltraitance, que celle-ci soit physique, sexuelle ou psychologique. En se faisant remarquer au travers de comportements interpellants ou inadaptés envers l’enfant.

  • La perception de l’insécurité dans son propre quartier et les inquiétudes sécuritaires diffèrent-elles entre citoyens britanniques, français, hongrois, italiens ou espagnols ? Le projet européen Margin s'est efforcé de répondre à la question, nous présentons brièvement les résultats de ses travaux.

  • Que ce soit en Belgique ou en Europe, se déplacer en transport en commun n’est pas insécurisant a priori, mais on ne peut jamais exclure une agression à certains moments de la journée, lorsque les stations de métro, gares ou parkings sont moins fréquentés, notamment. Quelques réflexes de vigilance.

  • La notion de provocation en droit se distingue de celle utilisée dans le langage commun. Dans ce dernier, provoquer quelqu’un signifie l’inciter à réagir : on peut se sentir provoqué par le comportement agressif d’un automobiliste… L’excuse de la provocation au sens légal s’applique par contre dans des circonstances précises compte tenu des conséquences pénales

    ...
  • Perçues par les agresseurs comme physiquement plus faibles et donc des cibles faciles, les femmes ont tout intérêt à réfléchir en amont à des stratégies d’autodéfense : repérer les situations potentiellement dangereuses pour ensuite les évaluer et adapter leur comportement, anticiper l’agression, s’y préparer, acquérir les bons réflexes.

  • Vous avez besoin d’aide et vous appelez le 112 pour une personne en détresse, que ce soit à votre domicile pour un problème de santé ou sur les lieux d’un accident ? Quels types d’ambulance ou SMUR interviennent et comment ? Découvrons ensemble l’aide médicale urgente.