Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Victimes

Les problématiques visant spécifiquement les victimes et leurs proches : l’aide disponible, les premières réactions efficaces, le suivi, etc.

  • Les aides juridiques gratuites de première ligne et de deuxième ligne, la seconde appelée communément "pro déo", résultent de la volonté de rendre la justice accessible à tous. Dans quelles conditions cette assistance juridique peut-elle être obtenue ?

  • Préparer l'enfant à reconnaître et bien réagir à l'encontre des ruses auxquelles recourent les pédoprédateurs ne suffit pas. Les parents doivent eux-mêmes faire preuve de vigilance et donner des consignes de sécurité à leur enfant ainsi qu'aux personnes qui en ont momentanément la charge.

  • En tant que responsable d’équipe, manager, …vous remarquez qu’un collaborateur réagit inhabituellement : il est moins concentré, plus indécis, plus désinvolte, plus susceptible… Comment réagir pour le soutenir aux premiers signes récurrents de ce qui peut être un épuisement professionnel ? Comment s’y prendre ?

  • La meilleure défense des enfants contre les pédocriminels consiste à repérer et à fuir les situations à risque. Pour déjouer les pièges qui leur sont tendus, ils doivent impérativement connaître les modus operandi habituels des agresseurs ainsi que la manière avisée de réagir. Quelles sont les ruses les plus fréquentes des pédoprédateurs ?

  • Les réseaux sociaux, les messages cryptés, l’abus des procédures d’asile et des législations du travail divergentes sont autant d’atouts pour les trafiquants d’êtres humains et leurs réseaux transnationaux très actifs d’exploitation sexuelle, de main d’œuvre, mendicité, trafic d’organes et d’enfants handicapés. Analysons le rapport de la Commission européenne.

  • Le fait que des objets soient emportés lors d'un viol peut-il avoir un impact sur les résultats de l'enquête ? Il existe deux cas de figure : le vol commis à l'occasion d'un viol et le viol commis à l'occasion d'un vol.

  • Alors que les villes invitent les citoyens à se réapproprier l’espace public pour en faire un véritable lieu de rencontre et de vie, comment considérer la présence des personnes sans-abri ? Sont-elles nombreuses et qui sont-elles réellement ?  Quel est leur quotidien en rue et faut-il les voir comme une nuisance ?

  • En raison de ses désastreuses conséquences, la question du stress ne peut être négligée. S’il est inévitable dans les professions de secours et d'urgence, il peut toutefois être réduit, éliminé ou du moins, mieux géré. Nous proposons quelques conseils susceptibles d’aider policiers, pompiers et autres intervenants de crise, à lutter contre le stress.

  • Que puis-je faire si mon avocat commet une faute ou une erreur qui me porte préjudice ? Nous expliquons ici les recours et les assurances prévus lorsque la responsabilité de l’avocat est engagée, à savoir s’il commet une faute ou une erreur dans l’exercice de sa profession.

  • L'année passée, près de 400 escroqueries à l'amitié ont été signalées au SPF Economie mais le chiffre noir (arnaques non déclarées) est beaucoup plus important. Dans plus de la moitié des cas recensés, les victimes ont payé les fraudeurs, pour un total équivalant à 4 millions d'euros. Comment prévenir ce type de fraude ?

  • Au cours d'un acte de viol, il arrive fréquemment que les choses se passent autrement que prévu et que le comportement de l'auteur change brusquement. Obtenir des informations précises à ce sujet peut être important pour la suite de l'enquête. 

  • De même qu’un médicament utile peut devenir nuisible au-delà d’une certaine dose, des réactions de stress trop fréquentes, trop prolongées, trop intenses et mal gérées peuvent produire des effets négatifs. Comment se manifestent les effets du stress, en particulier chez les professionnels des services d'intervention ?  

  • Tel un prédateur dans la nature, l’agresseur qui agit seul, observe sa proie afin de jauger sa vulnérabilité. Comment éviter de devenir sa cible ? Comment le dissuader ? Quelles sont les caractéristiques communes des personnes agressées ?

  • Peuplant les couloirs des Palais de Justice, l’avocat-plaideur est a priori bien connu du grand public. Il est cependant loin d’assumer cette seule tâche. Plaideur certes, mais également conseiller juridique, administrateur provisoire, curateur de faillite, juge suppléant, médiateur en matière familiale ou encore médiateur de dettes, ses missions sont variées.

  • Dans le contexte professionnel, nous ressentons souvent le besoin d’être fort, performant, compétitif, disponible… Que pouvons-nous faire dès lors que nous commençons à être en souffrance, que nous nous sentons de plus en plus souvent épuisés, que nos petits tracas deviennent des montagnes ?

  • Cela peut être difficile pour la victime d'évoquer en détails ce qu'elle a subi, à cause du traumatisme psychique, de la peur, du sentiment de honte ou d'humiliation. Mais la connaissance des divers types de gestes sexuels et des éventuels échanges verbaux entre l'auteur et sa victime, aide à comprendre la motivation qui sous-tend l'acte. 

  • Tantôt défenseur d’une cause, tantôt conseiller et consulté pour tout problème juridique, tantôt conciliateur, l’avocat est amené à intervenir dans la vie de nombreux citoyens. Mais qui est-il vraiment ? Comment accède-t-on à la profession d’avocat ? Quelles sont les règles déontologiques essentielles que tout avocat se doit respecter ?

  • En fonction des circonstances, certaines personnes peuvent courir un risque effectif d'être carjacké : quelles précautions spécifiques doivent-elles prendre au quotidien ? Et dans le cas d'une attaque soudaine, quels sont les bons réflexes ? 

  • Pour parvenir à contrôler sa victime, le violeur utilise-t-il une arme, la contrainte physique, les menaces ? L’enquêteur peut découvrir des indices utiles dans les différents modes d'approche de l’agresseur mais également dans sa manière de réagir lorsque la victime lui résiste.

  • L’enquêteur chargé d’auditionner une personne traumatisée par une agression sexuelle doit s’efforcer de la rassurer mais également rechercher des informations précises qui lui permettront de retrouver l’auteur. Notamment : comment l'agresseur parvient-il à contrôler la victime ? Par des menaces, en exhibant une arme, par la force physique ?