A A A

Sécurité routière

Situer précisément un radar, fixe ou mobile, est matériellement possible avec des détecteurs de radars. Si cela ne suffit pas, il est même possible de les empêcher de mesurer la vitesse du véhicule au moyen de brouilleurs, dispositifs accessibles sur internet et surtout, interdits ! Qu’en est-il de nos GPS et autres avertisseurs de radar tels que les Coyote, Tomtom et autres applications mobiles de plus en plus nombreuses et assistant notre conduite au quotidien ?

La dernière enquête de Vias (ex-IBSR) sur les comportements agressifs ou irritants dans le trafic met en relief le « centriste » ; ce dernier représente sans conteste, pour 27%  des Belges, le conducteur le plus irritant de tous. Ce comportement gagne haut la main devant ceux qui vous talonnent de trop près (14%) et ceux qui n’utilisent pas leurs clignotants (11%).

Sur la route, notre conduite est désormais assistée par de nombreux dispositifs accessibles sur le marché : GPS, apps, dashcam, coyote, etc. Qu’en est-il de la légalité de leur usage en Belgique ? Pour répondre à cette question, nous prendrons le cas typique des détecteurs et avertisseurs de radar. Une nuance parfois mal interprétée qui peut coûter cher au conducteur.