A A A

La chenille processionnaire du chêne est présente tant en Flandre qu’en Wallonie. Il s’agit d’un insecte hautement allergisant et très urticant. Comment la reconnaître ? Quels risques représente-t-elle et comment réagir ? Peut-on l’éradiquer ?

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.