Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Du fait qu’elles doivent manipuler de l’argent liquide, les professions libérales sont exposées aux risques d’agressions. Et dans un contexte médical, les médecins, infirmiers, dentistes ou pharmaciens peuvent en outre être confrontés à des patients devenus nerveux ou agressifs parce qu’ils sont en manque, trop anxieux ou sous stress.


La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.