Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

En contact régulier avec des patients souffrant de stress, de frustration ou de douleurs, le professionnel de la santé est parfois exposé à des situations à risque. Le refus d’une prescription ou d’un arrêt maladie peut enclencher une réaction agressive. De même pour des patients en état de manque, ou tout simplement en difficulté financière ou psychologique.


La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.