A A A

Après avoir examiné d'une manière générale les recommandations du Comité européen pour les problèmes criminels du Conseil de l'Europe, en matière d'auditions et d'interrogatoires (voir référence), penchons nous plus spécifiquement sur l'attitude policière face aux victimes d'infractions pénales.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.