A A A

Depuis quelques années, les media affichent un regain d’intérêt pour l’hypnose, domaine de la santé (hypnose médicale ou thérapeutique) ou dans le cadre d’émissions télévisées de variétés (hypnose de spectacle). On parle moins de l’hypnose dans le domaine du développement de la mémoire et de la récupération des souvenirs. Est-elle efficace dans le cadre d’une enquête criminelle ? Qu’en est-il de sa fiabilité et de la méthodologie ? Est-elle pratiquée en Belgique lors de certaines auditions ?

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.