A A A

Il existe deux niveaux d’intervention auprès des victimes d’attentat. La première ligne implique les aidants en contact direct avec les victimes en situation de crise et dans son décours immédiat. Des professionnels interviennent ensuite, à distance de la crise et dans un second temps, auprès des victimes directes et leurs proches en détresse : policiers, enquêteurs, avocats, magistrats, psychothérapeutes, psychologues, psychiatres exerçant en cabinet ou au sein d’institutions, etc.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.