A A A

Sécurité routière

Qu’il s’agisse de placer un conteneur le long du trottoir devant son habitation, de réserver des emplacements de stationnement pour effectuer son déménagement ou d’exécuter un vrai chantier en voirie qui nécessite une ouverture (par exemple pour un raccordement au gaz ou à l’égout), une signalisation doit être placée sur le voie publique. Comment procéder et dans quelles circonstances ?

Vous circulez sur une voie ordinaire, autrement dit hors autoroutes et routes pour automobiles (voies rapides indiquées par le signal F9, voiture de face sur fond bleu) lorsque brusquement, votre véhicule tombe en panne … Quelles sont les bonnes réactions, sachant que vous devez éviter tout risque d’accident et ne pas entraver la circulation ?

La Belgique est une terre de courses cyclistes. Pour les Belges amateurs de la petite reine, les classiques flamandes et wallonnes connaissent leur point d’orgue au printemps, mais c’est jusqu’à l’automne que des courses sont organisées partout dans le pays, sans compter le passage du Tour de France au mois de juillet ! Et toutes ces courses se déroulent bien évidemment sur la voie publique.

Il est facile de se perdre dans le paysage du stationnement sachant que depuis toujours, il existe des zones dans lesquelles le non-respect de la signalisation en matière de stationnement fait l’objet de constats effectués par des agents communaux. Comment connaître dès lors le type de sanction que nous pouvons encourir, entre taxes, redevances, amendes pénales et sanctions administratives ?

Pourquoi les infractions au code de la route sont-elles réparties en quatre catégories ? Quels sont les critères de base de chacun de ces degrés ? Une infraction peut-elle devenir plus grave aux yeux du législateur et changer de catégorie ? Quelles conséquences en ce qui concerne les sanctions ?