Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

VIAS (auparavant IBSR) estime que l’on recense chaque année sur les autoroutes belges, entre 350 et 400 cas de conducteurs fantômes. Tous ces incidents n’aboutissent pas heureusement à des accidents mais les collisions frontales provoquées par les automobilistes roulant à contre-sens sont 10 fois plus mortelles que la moyenne des accidents sur autoroute.



La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.