Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

La tentation peut être grande pour une personne (conducteur, passager ou même témoin d’un accident) de refuser de se soumettre au test et/ou à l’analyse de l’haleine, ou encore à la prise de sang qui lui est imposé. Le législateur a prévu ce type de réaction en la sanctionnant très sévèrement. Outre le refus, il se peut également que la personne soit dans l’impossibilité de se soumettre au contrôle. Cette situation est également prise en compte dans la loi, mais dans quels cas ?

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.