A A A

Un groupe de piétons peut-il progresser sur la chaussée ? En file indienne ou à plusieurs l’un à côté de l’autre ? Le groupe est-il toujours obligé d’utiliser les passages pour piétons ? Comment le rendre visible le soir ? Des conseils bien utiles pour les personnes chargées d'encadrer un groupe d'enfants en déplacement.

En préalable, rappelons que le piéton est soumis au code de la route (art 1er) !


Un dépliant édité par l’IBSR en collaboration avec une fédération de scouts fournit des conseils pratiques pour ceux qui doivent encadrer des groupes de jeunes. Attention, ne sont pas visées ici les personnes autorisées à régler le trafic (signaleurs de courses cyclistes, surveillants habilités par la commune, etc., voir article en référence), mais bien les personnes qui sont (occasionnellement) responsables de la sécurité d’un certain nombre d’enfants : parents, éducateurs, moniteurs, etc.


Les recommandations …



Pour marcher en toute sécurité, les responsables veilleront à :



• si le nombre de jeunes est inférieur à 6, et chaque fois que c’est possible pour des groupes plus importants, faire progresser systématiquement le groupe en dehors de la chaussée, à l’écart de la circulation : sur les trottoirs, les parties de la voie publique qui leur sont réservées ou les accotements en saillie praticables, et à défaut, les accotements de plain-pied praticables 



• à défaut de trottoirs ou d’accotements praticables, emprunter la piste cyclable (pour les petits groupes) mais à condition de céder le passage aux cyclistes et cyclomotoristes



• lorsqu’il n’y a pas d’autres possibilités, faire marcher le groupe sur la chaussée, à gauche, en file indienne (ou par deux pour les groupes importants, mais sans dépasser la moitié de la bande) et en s’écartant le plus possible de la circulation.

Pour être plus visible (dans un virage, à cause de travaux, etc.), il sera parfois préférable de progresser du côté droit de la chaussée



• respecter le feu vert pour piétons pour faire traverser le groupe. Lorsque le feu pour piétons passe au rouge, les enfants qui se trouvent à ce moment encore sur le trottoir, ne peuvent pas s’engager sur la chaussée mais doivent attendre la prochaine phase verte pour traverser à leur tour



• faire traverser le groupe sur un passage pour piétons si celui-ci se trouve à moins de 30 mètres



• en l’absence d’un passage pour piétons à proximité, faire traverser le groupe à un endroit où la visibilité est optimale tant pour les conducteurs que pour ceux qui encadrent le groupe. Les automobilistes ne peuvent pas couper un groupe qui a commencé à traverser



• prévoir le port d’accessoires rétro-réfléchissants ainsi qu’un éclairage du groupe, la nuit ou par visibilité réduite à moins de 200 mètres. Si le groupe progresse à gauche de la chaussée (à contresens), un feu rouge à l’avant droit et un feu blanc ou jaune à l’arrière droit ; si le groupe circule à droite, feu blanc ou jaune à l’avant gauche et feu rouge à l’arrière gauche.




Claude De Bruyn, auteur de Feu Vert pour le permis de conduire

Christian Arnould,
Commissaire divisionnaire er



Lire aussi :

Les personnes autorisées à régler le trafic

Les piétons ont eux aussi des obligations ...

Ne pas mettre les piétons en danger, mais encore ?

Automobilistes à l’approche d’un passage pour piétons non protégé



En savoir plus