A A A

Sécurité routière

Parue au MB du 03 février 2012, la loi du 28 décembre 2011 autorise dorénavant les cyclistes à franchir, sous certaines conditions, les feux de signalisation. Deux nouveaux signaux routiers permettent en effet aux cyclistes de franchir le feu tricolore à sa phase rouge ou orange fixe soit pour tourner à droite, soit pour continuer tout droit si aucun flux de circulation ne doit être coupé, par exemple en longeant la barre supérieure d’un carrefour en «T».

L’alcool au volant est une des principales causes de mortalité sur nos routes. En période de fin d’année, les festivités hivernales et les conditions météorologiques contribuent à accentuer ce phénomène. C’est la raison pour laquelle, depuis 1995, les contrôles BOB sont réalisés annuellement par les services de police, durant les mois de décembre et janvier.

Comme nous avons eu l’occasion de le voir dans un précédent article (voir référence), l'exploitation d'un service de taxi est clairement encadrée par la législation. L’objectif est notamment d’éviter les abus de la part des chauffeurs vis-à-vis de la personne transportée. Parmi les abus possibles, le plus marquant est certainement celui d’un prix démesuré demandé à l’issue d’une course. Ici aussi, le législateur a souhaité encadrer ces pratiques.

Précédemment nous avons eu l'occasion d'examiner la manière de reconnaître un taxi dûment autorisé et la question de la fixation du prix à payer en cas de recours à un service de taxi. Examinons maintenant la question des droits et obligations du chauffeur et de la personne transportée. En effet, en vue d'éviter au maximum toutes contestations, la réglementation a clairement déterminé les droits et obligations des parties. 

Les déplacements en taxis sont devenus un mode de transport banal, nombreux sont ceux qui ont recours à leurs services, notamment pour effectuer leur déplacement dans le cadre d'une sortie festive.  Circuler en taxi nécessite une réelle confiance de la part de l’usager vis-à-vis de son chauffeur. En effet, le client se retrouve seul dans un véhicule conduit par un individu dont il ne connaît a priori pas l'identité. Pour assurer la sécurité des usagers, la législation a encadré le déroulement de ce type de transport. A cet effet, chaque taxi doit être rigoureusement autorisé par l'autorité publique.