A A A

Sécurité routière

Emporter un GPS présente d’indéniables avantages et la plupart des conducteurs n’imagineraient pas pouvoir s’en passer. Mais restons prudent car le système n’est pas infaillible, ce qui implique de toujours être en mesure de retrouver le bon itinéraire sans son aide. Quelques recommandations pour utiliser efficacement le GPS …

A l’instar des zones bleues (durée limitée), les zones de stationnement payant constituent de véritables outils de mobilité permettant aux pouvoirs publics d’inciter les automobilistes à certains comportements. Ainsi, la mise en zone de stationnement payant d’un centre-ville, fortement encombré par du trafic automobile et ne comprenant que peu de place de stationnement, peut avoir un effet bénéfique. Il y a peu, nous avons eu l’occasion d’examiner les règles applicables en matière de stationnement en zone bleue. Qu’en est-il en zones payantes ?

On estime que chaque année, près de 200 personnes perdent la vie lors d’accidents dus à l'alcool. Période de fêtes oblige, la fin de l‘année est logiquement privilégiée pour intensifier les efforts de sensibilisation des conducteurs belges. L’IBSR, les SPF Mobilité et Intérieur ainsi qu’Assuralia viennent donc de lancer la campagne Bob 2011 qui mobilisera tant les médias que les acteurs de terrain, en particulier les polices locales et fédérale.

En ville ou même dans certains villages, de plus en plus de rues et quartiers sont placés en zones bleues. Ce phénomène, loin d'être anecdotique, est en réalité une des facettes de la politique de mobilité menée par les municipalités que nous avons pu présenter dans un précédent article.

Depuis 2004, les infractions au stationnement en zones bleues (durée limitée avec usage du disque bleu), en zones payantes et aux endroits réservés aux titulaires d'une carte communale de stationnement (riverains, voitures partagées de type Cambio,...) ont été dépénalisées. Cela signifie que ces infractions ne font plus l'objet de sanction pénale. En outre, les communes ont une marge de manœuvre assez large pour en définir certaines modalités (règles applicables, tarifs, personnes chargées de la constatation des infractions,...), le tout au bénéfice de la mobilité et, plus largement, de la collectivité.