Notre plate-forme réunit une centaine de professionnels, ils y partagent de nombreux conseils et informations utiles dans un contexte quotidien.

Vous pouvez avoir accès à l’entièreté de nos contenus ainsi qu’aux services proposés via abonnements.

La newsletter ainsi que la lecture des 7 derniers articles parus sont gratuites.

Abonnez-Vous

A A A

SECUNEWS ABSL

La Belgique est une terre de courses cyclistes. Pour les Belges amateurs de la petite reine, les classiques flamandes et wallonnes connaissent leur point d’orgue au printemps, mais c’est jusqu’à l’automne que des courses sont organisées partout dans le pays, sans compter le passage du Tour de France au mois de juillet ! Et toutes ces courses se déroulent bien évidemment sur la voie publique.

Conseiller à un enfant d'être prudent si une personne inconnue l'aborde et lui donner des exemples concrets, est-ce suffisant ? Certainement pas. Face à la tentation ou la menace, le jeune enfant risque d’oublier de se conformer aux consignes enseignées. Des exercices pratiques sont nécessaires, mais par qui et comment ?

Une personne vous aborde sur la voie publique et vous propose de signer une pétition ou de verser un peu d’argent à une bonne cause. Dans ce cas, la vigilance s’impose. Il peut en effet s’agir d’un escroc abusant de votre générosité, de membres d'une bande organisée rompue à quémander ou d’un pickpocket qui profitera de votre distraction pour vous dérober des objets de valeur.

Un organisateur peut-il encore engager des volontaires pour des missions de surveillance ? Lors de l’organisation de manifestations, le fait de pouvoir ou non engager des volontaires, plus particulièrement pour des activités de surveillance, est en effet d’une importance vitale pour la viabilité financière des associations.

Les parents et éducateurs peuvent éprouver des difficultés à aborder un sujet tel que le sexting (images sexuellement explicites en ligne) qui empiète à la fois sur l’intimité de l’enfant et sa sécurité. Quels sont alors les moyens les plus efficaces pour crever l’abcès tout en évitant le repli du jeune sur lui-même ?

Nous avons posé les bases et les notions qui conduisent à une mécommunication en plusieurs niveaux, source de conflits, de mésententes, de non-dits… Dans cette seconde partie, nous présenterons ici certaines pratiques pour parvenir à malgré tout collaborer efficacement, avec moins de stress et plus de satisfaction personnelle. 

Quels sont les progrès et l’impact futur de l’ADN en matière pénale, tant d’un point de vue opérationnel, que juridique et politique criminelle ? La journée nationale ADN organisée conjointement par l’INCC, la VUB et l’UGent permettra d’y répondre en restituant les résultats de leurs recherches menées durant 4 ans. Moment privilégié par conséquent pour les policiers, magistrats et leurs collaborateurs, experts judiciaires, avocats, criminologues et professionnels de la police technique et scientifique.

ibz logoFR BANNER RIGHT 2Gouv CPompiers bottomPLPCE bottom