TOP NEWS

.
.
Les règles pour les groupes de 15 cyclistes ou plus
© Patrick Decorte

Les règles pour les groupes de 15 cyclistes ou plus

Un groupe de 15 cyclistes ou plus, peut-il ou doit-il prévoir des capitaines de route et des voitures d’escorte ? A partir de combien de participants ? Comment doit s’effectuer cet encadrement ? 

Après avoir abordé les petits groupes de cyclistes, voyons ce qui est prévu réglementairement pour les groupes de 15 à 50 participants, voire plus.

L'article 43 bis du code de la route
Comme nous l'avons mentionné précédemment (voir les articles sous référence), l'article 43 bis du code de la route consacré aux "Cyclistes en groupe" n'est applicable qu'aux cyclistes formant un groupe de 15 à 150 participants. Ceux-ci ne sont pas obligés d'emprunter les pistes cyclables et ils peuvent rouler en permanence à deux de front sur la chaussée à condition de rester groupés. 

Les groupes de 15 à 50 cyclistes
Un groupe de 15 à 50 cyclistes PEUT se faire accompagner par au moins 2 capitaines de route et maximum 2 voitures accompagnatrices.

Les groupes de plus de 50 cyclistes
Dès que le groupe compte plus de 50 participants, ceux-ci DOIVENT être encadrés par au moins 2 capitaines de route et par 2 voitures accompagnatrices.

Les capitaines de route
veillent au bon déroulement de la randonnée. Ils doivent avoir 21 ans minimum et porter au bras gauche un brassard aux couleurs nationales disposées horizontalement, avec la mention “capitaine de route”. 
Ils font partie des « personnes habilitées » à assurer la sécurité et la fluidité du trafic dans des circonstances bien déterminées. 
Aux carrefours sans signaux lumineux, ils peuvent ainsi immobiliser la circulation durant la traversée du groupe, les voitures accompagnatrices y compris. Ils doivent pour ce faire utiliser un disque représentant le signal C3. Ils peuvent aussi donner des indications aux autres usagers en vue d’assurer la sécurité du groupe et ces usagers doivent respecter leurs signaux.
Si les indications données par les capitaines de route ne sont pas des injonctions émanant d’agents qualifiés comme le prévoit l’article 4 du code de la route, le refus d’obtempérer à leurs signaux n’en constitue pas moins une infraction.

Les véhicules d’escorte

doivent précéder et suivre le groupe à une distance de 30 mètres environ. Lorsqu’il n’y a qu’un seul véhicule d’escorte, celui-ci doit suivre le groupe. 
Un panneau spécial à fond bleu reproduisant le signal A51 avec en blanc le symbole d'un vélo en-dessous doit équiper le toit des véhicules d’escorte. Ce panneau doit être bien visible des autres usagers, sur le véhicule précédant le groupe, pour la circulation venant en sens inverse et, sur le véhicule suiveur, pour la circulation qui suit le groupe. 

Quelques recommandations

  • Les indications des capitaines de routes doivent être données suffisamment à temps et de manière claire afin d’éviter toute méprise : le bras est levé verticalement et la reproduction du signal C3 est bien visible.
  • Dans les ronds-points, les capitaines de route bloqueront les autres usagers venant des voiries adjacentes.
  • À l’approche des carrefours, les capitaines de route précèderont le groupe afin que la traversée s’effectue de manière fluide, sans trop perturber les autres usagers.

Articles précédents :
La place des cyclistes sur la voie publique
Cyclistes à deux ou en groupe : que dit le code de la route ?


Christian ARNOULD, Roland POTOMS et Werner VAN CANT