Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

SECUNEWS ABSL

Le nouveau Plan d’urgence national nucléaire et radiologique pose un cadre de référence qui doit permettre de gérer le plus efficacement possible les interventions en cas de risque nucléaire. Pour son opérationnalisation, quels plans et procédures incombent aux autorités locales, fédérales et régionales ainsi qu’aux différents intervenants dans la gestion de crise ?

Que celui-ci soit ou non fondé, nos aînés se sentent souvent en proie à un sentiment d’insécurité lors de leurs déplacements quotidiens. Même s’il est vrai que les seniors ne sont plus aussi alertes qu’avant, ils peuvent cependant toujours œuvrer pour leur propre sécurité. Ceci passe par l’adoption d’un comportement adapté et la mise en pratique de quelques règles de sécurité élémentaires.

Le gaz hilarant s’invite régulièrement dans l’actualité, que ce soit lors de l’arrestation d’un dealer en possession d’une grande quantité de cartouches contenant du protoxyde d’azote ou la découverte de cartouches vides sur des lieux fréquentés par certains jeunes. Quels risques prennent-ils lorsqu’ils inhalent ce gaz hilarant en vente libre et largement relayé sur Internet ? Clarification et mise en garde.

Un appareil de désherbage thermique ne peut être utilisé que par un adulte expérimenté et conformément à la notice d’utilisation. Les risques sont en effet nombreux, nous les détaillons ici et nous vous donnons les conseils indispensables avant, pendant et après usage de ces appareils à gaz ou électriques.

En matière de rallyes, une série de dispositions organisationnelles sont prises afin de garantir la sécurité des spectateurs aux abords de la compétition. Les épreuves de vitesse regroupant des véhicules à moteur sont en effet la plupart du temps dangereuses, voyons donc de quoi il retourne et quelles consignes le spectateur devra à tout prix respecter.

Quand je dépose plainte à la police, quels sont mes droits en tant que victime auditionnée ? Si je suis entendu comme témoin, puis-je refuser de déclarer quoi que ce soit ? Le suspect d’une infraction entendu par la police peut-il refuser de répondre aux questions ? Examinons plus avant l’ensemble des droits de la personne auditionnée.

Le passage de l’adolescence à l’âge adulte constitue une période de fragilité et de curiosité. Durant cette période, l’adolescent est amené à passer de la chaleur familiale et de la sécurité à la responsabilité et à l’autonomie. Dans cette perspective, quel sens peuvent avoir les comportements à risque adoptés par certains jeunes et comment les aider à prévenir ces comportements et à éviter des dommages immesurés ?

ibz logoFR BANNER RIGHT 2Gouv CPompiers bottomPLPCE bottom